Santé : 88% des français se déclarent en bonne santé

D’après une récente étude, près de 9 Français sur 10 se déclarent en bonne santé. Pourtant, même si la population se dit confiante quant à sa vitalité pour l’avenir, seul un tiers des sondés serait en pleine forme avec en toile de fond la problématique du tabac et de l’alcool.

Les résultats du premier baromètre TNS Sofres pour l’association Axa Prévention sur la santé des Français révèlent que 88% des sondés se déclarent en bonne santé. Pour 66% d’entre eux, la santé est même la préoccupation principale devant le pouvoir d’achat (63%).

Pourtant, si les personnes interrogées se montrent également optimistes sur leur état de forme futur (33% déclarent avoir une vision plutôt optimiste de leur santé dans 10 ans), seuls 27% seraient vraiment en pleine forme (calcul effectué selon 5 indicateurs de forme : un poids normal ou léger surpoids (IMC) / un sommeil de qualité / pas ou peu de stress (échelle de Cungi) / l’absence de dépression (échelle Mini) / et l’absence de maladie grave ou chronique).

En parallèle, le baromètre montre que le stress est une souffrance pour 41% des Français et 37% d’entre eux ont une mauvaise qualité de sommeil. Enfin, on apprend que plus d’un tiers des sondés seraient en surpoids important voire obèses et que 20 % déclarent avoir une maladie grave ou chronique.

Alcool et tabac en ligne de mire

L’étude met aussi en exergue le fait que l’alcool demeure un problème de santé essentiel. Ainsi, 38% des Français ont une consommation considérée à risque et on estime que 13% de la population tricolore est alcoolo-dépendante.

Même inquiétude autour du tabac puisque 26% des personnes interrogées fument et 6% déclarent fumer un paquet par jour. Parmi eux, les 25-45 ans sont 1/3 à déclarer fumer.

Conscients d’adopter une bonne hygiène de vie pour préserver sont état de forme, 94% des Français pensent que bien dormir est un facteur essentiel pour être en bonne santé. L’alimentation équilibrée est également essentielle pour 93% des sondés.

Ne pas fumer, être bien dans sa tête ainsi que pratiquer une activité contribuent aussi fortement à la préservation de la santé pour 81% des personnes interrogées. Sont ensuite cités : l’absence de stress (87%), la non consommation d’alcool (86%), les relations sociales (82%), l’activité physique (81%), l’absence de grignotage (80%), un suivi médical régulier (76%) et enfin avoir un travail qui implique une activité physique quotidienne (58%).


Laissez votre avis