Santé : Dépenses de médicaments stabilisées en 2011

Selon l’Assurance maladie, les dépenses de médicaments se sont stabilisées en 2011. Les actions de régulation des pouvoirs publics et la hausse importante de la part des génériques en 2012 expliquent cette tendance.

Les dépenses de médicaments se sont stabilisées « pour la première fois en 2011 », à +0,2%, selon les dernières indications de l’Assurance maladie que rapporte l’AFP. En excluant les médicaments délivrés par les pharmacies des hôpitaux aux patients non hébergés, les dépenses baissent de 0,2% en 2011, contre près de +9% en 2001 et +2% en 2009 et 2010.

Toujours selon l’AFP, les montants remboursés atteignent 22,84Mds d’euros (tout compris), pour 2,64Mds de boîtes remboursées. En volume, le nombre de boîtes a même diminué de 0,8% par rapport à 2010.

L’importance de génériques

Pour 2012, l’Assurance maladie a annoncé une « progression importante » du taux de substitution des génériques qui est passé de 71% en début d’année à 82,4% fin novembre.

Afin d’augmenter la part des génériques, l’Assurance maladie avait renforcé cet été l’application du « tiers payant contre génériques »: les patients refusant de se faire délivrer des génériques en pharmacie sont obligés d’avancer la part remboursée par la Sécurité sociale.


Laissez votre avis