Santé : Faut-il craindre les boissons énergisantes ?

Suite à une succession d’effets indésirables et à deux morts inquiétantes, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, demande à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) d’accroitre sa vigilance envers les boissons énergisantes.

Le trouble règne sur les boissons énergisantes. L’Anses a reçu dernièrement de multiples témoignages d’effets indésirables (cardiaques, neurologiques…) qui pointeraient du doigt leur dangerosité. A l’heure actuelle, l’agence n’est toujours pas parvenue à démontrer formellement leur implication, malgré le décès suspect de 2 consommateurs.

Les boissons énergisantes s’illustrent pour leur forte teneur en stimulants et excitants (taurine, caféine, guarana, ginseng, vitamines diverses…). Des ingrédients qui peuvent porter préjudice à des personnes présentant des faiblesses cardiovasculaires ou qui accompagneraient ces boissons toniques par de l’alcool.

Conseils de sécurité

Marisol Touraine, ministre de la Santé, a tenu à rappeler quelques précautions d’usage :

– Boissons strictement réservées aux adultes, déconseillées aux sportifs et femmes enceintes
– Celles associant taurine, caféine et glucurunolactone doivent être consommées selon les limites indiquées, soit 125 ml par jour maximum, l’équivalent de la moitié d’une canette standard.
– Les ingrédients contenus développant l’anxiété et la nervosité, elles ne doivent pas être mélangées à de l’alcool ou des médicaments à effets neurologiques/antidépresseurs.


Laissez votre avis

judi togel