Santé / Grippe : Femmes enceintes et obèses conviés à se faire vacciner (DGS)

Les femmes enceintes et les personnes obèses font désormais officiellement partie des catégories pour lesquelles la vaccination anti-grippe est recommandée, selon la DGS (ministère santé).

Les femmes enceintes et les personnes obèses font désormais officiellement partie des catégories pour lesquelles la vaccination anti-grippe est recommandée, selon la DGS (ministère santé). La direction générale de la santé (DGS) a actualisé les recommandations de vaccination contre la grippe saisonnière, au vu des dernières données épidémiologiques, en accord avec les experts, dit-elle jeudi dans un communiqué.

Pour se faire vacciner, ces personnes sont invitées à se rendre chez leur médecin traitant qui leur remettra un imprimé complété à leur nom, avec lequel elles pourront retirer gratuitement le vaccin en pharmacie. Si le médecin ne dispose pas de l’imprimé, elles pourront se le procurer auprès de leur caisse primaire d’assurance maladie.

« L’épidémie de grippe commence. Il est encore temps de se faire vacciner », assure la DSG. C’est « le meilleur moyen » pour se protéger contre la grippe, dit-elle. Cette actualisation, faite sur la base des recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) émises mercredi, tient compte de l’ « augmentation du nombre d’hospitalisations et de formes graves – majoritairement liées au virus A(H1N1)2009″ ainsi que du “type de patients touchés ».

Ainsi le HCSP, qui appuie son avis sur des données nationales et internationales, « recommande désormais aussi la vaccination des femmes enceintes et des personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 ». En métropole, « vingt cinq cas graves ayant nécessité une hospitalisation en réanimation ont été rapportés, 17 liés au virus A(H1N1)2009 et parmi eux 2 femmes enceintes et 4 obèses. Six décès ont été observés, 1 confirmé A(H3N2), 1 confirmé B et 4 confirmés A(H1N1)2009 », selon le Haut Conseil. A La Réunion (où l’épidémie est terminée), 13 cas de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ont été recensés, touchant 5 obèses et 2 femmes enceintes. Six patients sont morts.

« Le virus A(H1N1)2009 garde des caractéristiques du virus pandémique par sa propension à entraîner des complications respiratoires graves type SDRA , à affecter des sujets jeunes avec et sans facteurs de risque », ajoute-t-il.

Les femmes enceintes, les personnes en surcharge pondérale importante, et ceux habituellement invités par l’Assurance maladie à se faire vacciner (65 ans et plus, personnes souffrant d’asthme, de diabète, d’insuffisance respiratoire chronique…), ainsi que l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque, se voient recommander la vaccination « dans les meilleurs délais », par la DGS. Celle-ci rappelle l’importance de mesures comme le lavage de mains.


Laissez votre avis