Santé : la LMDE demande a être placée sous sauvegarde judiciaire

La Mutuelle des Étudiants (LMDE) avait posé sa demande de placement sous sauvegarde judiciaire auprès du Tribunal de grande instance de Créteil fin janvier. 

Anne-Marie Cozien l’administratrice provisoire de la LMDE a déposé fin janvier 2015 une demande de placement sous sauvegarde judiciaire ainsi que la nomination d’un administrateur judiciaire pour la LMDE auprès du Tribunal de grande instance de Créteil.

Anne-Marie Cozien a été nommée en juin 2014 administratrice provisoire de la LMDE par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Elle attendu la décision du TGI pour lundi prochain (9 février 2015) et aurait émit le souhait que l’administrateur judiciaire nommé par le président du TGO codirige la LMDE avec elle.

Comment la LMDE en est-elle arrivée là ?

La LMDE connaît des problèmes économiques endémiques à cela vient s’ajouter l’abandon de toutes les alternatives pour sortir la mutuelle de son marasme financier. Tour à tour la MGEN, la Matmut et la Mutualité française ont retiré ou revu à la baisse les propositions qu’elles avaient faites à la LMDE.

L’objectif de cette demande de sauvegarde judiciaire est dans un premier temps d’éviter la cessation de paiement puis dans un deuxième temps d’enfin régler aux étudiants les remboursements en retard. Il semblerait que la LMDE ait à régler près de 5 millions d’euros à ses assurés.


Laissez votre avis