Le gouvernement baisse les tarifs versés aux hôpitaux

Afin de respecter les objectifs de dépense de santé en 2013, le gouvernement a annoncé jeudi une baisse des tarifs versés aux hôpitaux et aux cliniques pour les actes qu’ils réalisent.

Actuellement financés à 66% en fonction de leur activité, les hôpitaux subiront une baisse de 0,84% des tarifs hospitaliers de prise en charge des patients et de 0,21% de ceux des cliniques, selon le ministère.

Parallèlement, l’AFP précise que les enveloppes budgétaires dites Migac, subventions accordées essentiellement aux hôpitaux pour des missions de service public, vont augmenter de 2,31% à 8,5Mds d’euros.

Aujourd’hui, le gouvernement applique aux tarifs un “coefficient prudentiel” de 0,35% afin de contrôler les dépenses de santé. L’argent ainsi retenu sera reversé aux établissements si l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) du secteur hospitalier, fixé pour 2013 à 2,6%, est respecté.

Enfin, le ministère explique qu’il accorde un bonus aux actes pratiqués sans hospitalisation complète ( la chirurgie ambulatoire) et précise qu’il “a réservé une enveloppe de 350M d’euros en faveur des projets d’investissements hospitaliers et plus de 90M d’euros en faveur d’actions d’accompagnement en direction des établissements”.


Laissez votre avis