Santé : Le principal syndicat de médecins s’oppose à l’instauration de réseaux de soins par les mutuelles

La CSMF, principal syndicat de médecins libéraux, a fermement rejeté le 16 novembre la proposition de loi PS qui préconise la création de réseaux de soins par les mutuelles. 

Dans un communiqué daté du vendredi 16 novembre, la CSMF s’est engagée avec conviction contre l’éventualité que les mutuelles puissent créer leurs propres réseaux de soins. Une proposition de loi émise par le Parti socialiste afin de mieux réglementer les tarifs de médecins libéraux et leurs très discutés dépassements d’honoraires. Un réseau de soins offre un certain encadrement des prix, devenant par conséquence plus abordables, en rassemblant en son sein un florilège de praticiens. L’assuré n’a plus qu’à déterminer le spécialiste qu’il souhaite consulter en piochant dans l’annuaire de son réseau par zones géographiques. Il bénéficie ainsi de remboursements plus rapides et plus avantageux.

La CSMF entrevoit cette préconisation comme une nuisance qui “priverait les patients de leur liberté de choix”. Elle milite pour que les réseaux de soins ne deviennent pas à affiliation obligatoire et que chaque médecin puisse choisir en toute indépendance s’il désire ou non y être rattaché.

La proposition de loi sera débattue le 28 novembre prochain devant l’assemblée.


Laissez votre avis