Santé : L’épidémie de rougeole s’est intensifiée en 2010

Selon le dernier bulletin de l'InVs, le nombre de cas déclarés de rougeole en France serait en forte hausse depuis le début de l'année. Plus de 3.000 malades ont été recensés.

Selon le dernier bulletin de l’InVs, le nombre de cas déclarés de rougeole en France serait en forte hausse depuis le début de l’année. Plus de 3.000 malades ont été recensés.

L’Institut national de veille sanitaire (InVS) a dénombré 5.221 cas de rougeoles entre la 1er janvier 2008 et le 31 août 2010, dont 3094 sur les 8 premiers mois de l’année 2010. Le pic se situe au mois d’avril avec près de 700 cas, soit plus que sur toute l’année 2008 (604).

Ces chiffres ont de quoi inquiéter. « L’incidence des cas déclarés était de 0,95/100.000 en 2008 (de 2,5/100.000 en 2009 et depuis le début de l’année 2010, une incidence de 4,84/100.000 » indique le dernier bulletin de l’InVS. Depuis 2008, quatre personnes ont trouvé la mort après avoir contracté la rougeole. Les autorités tiennent à rappeler l’importance du respect du calendrier vaccinal contre cette maladie. Le vaccin ROR est remboursée à 100% par l’Assurance maladie pour les enfants âgés de 1 à 13 ans.

Le calendrier des vaccinations

« La recommandation actuelle de vaccination contre la rougeole (avec un vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole) est l’administration d’une 1re dose à 12 mois et d’une 2e dose entre 13 et 24 mois. Un programme de rattrapage cible les enfants et adolescents nés en 1992 et au-delà (ayant jusqu’à 18 ans en 2010) pour atteindre deux doses et les adultes nés entre 1980 et 1991 (âgés de 19 à 30 ans en 2010), pour atteindre une dose » rappelle l’InVS.

Certaines régions sont beaucoup plus touchées que d’autres par cette épidémie. Le Midi-Pyrénées (14,1 cas pour 100.000 habitants), le Poitou-Charentes (10,48 pour 100.000) et le Limousin (9,72 pour 100.000) sont les plus affectées par la diffusion de la rougeole en France.


Laissez votre avis