Santé : les cadres vivent plus longtemps que les ouvriers

Selon le dernier rapport annuel du HCAAM (Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance-maladie), les cadres sont en meilleure santé que les ouvriers et vivent nettement plus longtemps. On apprend également que le cancer est la principale cause des inégalités sociales en matière de santé.

Dans son dernier rapport, mentionné par le journal Les Échos, le HCAAM pointe du doigt les inégalités sociales et sanitaires entre cadres et employés ou ouvriers. On apprend par exemple qu’un cadre de 35 ans peut espérer vivre jusqu’à 82 ans, soit en moyenne presque 5 ans de plus qu’un employé, et 6 ans et 4 mois de plus qu’un ouvrier. Chez les femmes, l’écart n’a pas bougé depuis près de 25 ans, l’espérance de vie à 35 ans frôle les 87 ans pour une cadre, contre 84 ans pour une ouvrière.

La faute au cancer

En matière de santé, on apprend ensuite que les ouvriers ont une espérance de vie sans incapacités physiques inférieure de 8 ans à celle des cadres pour les hommes, et de 5 ans pour les femmes.

Le cancer est le principal lien entre les inégalités sociales. Ainsi, selon le rapport, une grande partie de la différence d’espérance de vie (environ 60 %) s’explique par les maladies cardiovasculaires et les cancers. « Le risque de décéder par cancer est 1,9 fois plus élevé chez les hommes les moins diplômés comparés aux hommes les plus diplômés », rapporte Les Échos. On constate enfin, qu’il s’agit surtout de cancers du poumon, de l’oesophage, du larynx ou du pharynx liés à la consommation de tabac et d’alcool, plus élevée chez les moins diplômés.


Laissez votre avis

judi togel