Santé : les dépenses de la Sécu dérapent en 2014

Connu pour être plutôt fiable, objectif national de dépenses de l’Assurance maladie (Ondam), ne sera pas respecté en 2014. Les dépenses de l’Assurance maladie ont augmenté de 3,1 % sur un an.

Fixée à 2,4 % de croissance, la croissance des dépenses de l’Assurance maladie sera en réalité de 3,1 % pour 2014.  Ainsi les dépenses de la Caisse nationale d’assurance maladie ont augmenté plus vite que prévu. Cette hausse imprévue est due notamment au prix des nouveaux traitements contre l’hépatite C.

Cette hausse est imputable à l’augmentation des remboursements de soins de ville de 3,6 %. Cette dernière s’expliquerait d’une part par “une croissance très forte des remboursements des produits de santé“, indique la CNAM. De fait l’augmentation qui se résumait à 1,1 % en 2013 s’est accrue de façon conséquente jusqu’à atteindre une hausse de 4,9 % en 2014.

Des mécanismes pour rectifier le tir ?

Cependant ce n’est pas la seule hausse des dépenses qu’enregistre l’Ondam, les dépenses de soins de médecine générale se sont accrues de 3 % contre 2,8 % en 2013.

L’Ondam avait été fixé en 2013 dans le cadre de la loi pour le financement de la Sécurité sociale. Par ailleurs, le ministère de la Santé a tenu à rappeler que les chiffres ne sont pas définitifs, selon lui, “l’Ondam 2014 sera bien respecté“. De fait, les chiffres révisés des dépenses de l’assurance maladie sont publiés tous les ans au printemps.

Si l’exécutif arrive à rectifier le tir grâce à divers mécanisme prévus en cas de dérapages, ce sera la cinquième année consécutive que l’Ondam aura réussi à respecter ses objectifs. En revanche, les objectifs de hausse prévues pour 2015, 2,1%, seront quant à eux très difficile à respecter.


Laissez votre avis