Santé : Les franciliens sont plus actifs que les autres Français

Les Franciliens seraient les plus actifs des Français. L’entreprise française Withings a lancé le 9 février un Observatoire de l’activité physique grâce aux informations communiquées par 100.000 utilisateurs de bracelets connectés.

Withing, l’entreprise spécialisée dans les objets connectés, a lancé le lundi 9 février un Observatoire de l’activité physique en France. Pour ce faire, l’entreprise a utilisé les informations transmises par 100.000 utilisateurs de bracelets connectés. La société indique que l’exploitation de ces données est faites à des fins de santé publique.

L’entreprise qualifie de sédentaires tout individu faisant en moyenne moins de 4.000 pas par jour, sachant que l’Organisation Mondial de la Santé recommande de faire en moyenne 10.000 pas par jour et qu’il est également recommandé de pratiquer au moins une activité sportive par semaine. Une personne est considérée active quand elle effectue en moyenne 10.000 pas ou plus par jour.

20,3% de Franciliens sont considérés comme sédentaires

sedentarite-france-carte

L’observatoire montre que les Franciliens sont les plus actifs tandis que les Corses sont les plus sédentaires. Il y a en France deux fois plus de sédentaire en corse qu’en Ile de France. En effet, le taux d’individus considérés sédentaires est de 20.3% en Ile-de-France (données de février 2014 à janvier 2015), contre 40,8%. La moyenne pour la France est de 26.8%.

Les régions les plus sédentaires sont la Corse (40,8%), le Limousin (37,1%), le Poitou-Charentes (35,1%) et la Bretagne avec 34% d’habitants faisant en moyenne 4.000 pas et moins.

A l’inverse, les quatre régions les plus actives sont l’Ile de France (20,3%), la région Rhône-Alpes (27,6%), l’Alsace (28,6%) et le Nord-Pas-de-Calais (29,8% ).

Cependant, quand on regarde dans le détail et que l’on compare l’Ile de France à la Corse on remarque que :  le nombre d’actif est supérieur en Corse (8,5%) qu’en Ile de France (8,3%). Par ailleurs, le nombre d’individus peu actifs sont 38,5% en Corse contre 45% en Ile de France. Même si le nombre d’inactifs est supérieur en Corse, le nombre d’actif l’est aussi. Ainsi les Franciliens ne sont pas plus actifs, mais ils sont moins sédentaires. La nuance est importante.

30% des maladies coronarienne pourraient être évitées

Ainsi, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 27% de ces derniers ainsi que 30% des maladies coronariennes pourraient être évités par la pratique d’une activité physique régulière. L’inactivité figurerait donc parmi les cinq principaux facteurs de mortalité dans le monde, avec l’hypertension, le tabac, l’hyperglycémie ainsi que le surpoids et l’obésité“, note le communiqué de presse.

Il y a deux ans et demi, avec le succès commercial, nous avons constaté que nous avions une des plus grandes bases de données du monde en termes de poids, d’activité physique ou de pression artérielle, et que nous n’en faisions rien, alors que potentiellement elles ont une valeur de santé publique“, indique Alexis Normand, responsable des activités de santé chez Withings, à l’AFP.

Des données utilisées à but non commercial

Face à l’énorme succès des objets connectés, une question s’est rapidement imposée dans le domaine de l’assurance, car ces gadgets permettent d’affiner le risque. D’ailleurs beaucoup craignent une utilisation de ces données à des fins commerciales.

Il répond d’ailleurs aux craintes de nombreux Français. “En aucun cas on ne pouvait envisager de vendre ces données, on a donc commencé à les analyser et les agréger, en respectant évidemment la confidentialité des utilisateurs, pour mettre sur pied cet Observatoire qui permet de suivre l’évolution de l’activité physique des Français en temps réel”.


Laissez votre avis