Santé : les médecins pour les objets de santé connectés mais inquiets pour le secret médical

Les objets connectés pour la santé perçus de manière positive par les médecins, révèle une enquête publiée ce lundi 19 janvier. 

Balance, podomètre, bracelet, smartphone, applications…les objets connectés sont bien vus par les médecins révèle une enquête d’opinion réalisée par l’institut Odoxa.

Selon l’étude, 81% des médecins considèrent que les objets connectés sont une opportunité “pour la qualité de soins”, tandis qu’ils sont 91% à considérer qu’ils permettront “d’améliorer la prévention” de maladies.

Actuellement en plein développement, les objets de santé connectés recueillent des données sur les personnes qui les utilisent pour les transmettent par internet à des logiciels en vue d’une analyse et d’un traitement utiles à la santé des utilisateurs.

70% des médecins considèrent que ces objets sont surtout pour les malade chronique ou de longue durée. Par ailleurs, ils sont 94% à penser que ces objets contribuent à “l’éducation thérapeutique” de leurs patients pour leur permettre de mieux vivre avec leur maladie et à 93% qu’ils contribuent à la prévention des risques de santé comme l’obésité, le diabète ou l’hypertension.

Des médecins sceptiques

Néanmoins, même s’ils sont convaincus de l’efficacité des objets connectés et de la pertinence de leur usage, près de la moitié des médecins s’inquiètent pour le secret médical. Par ailleurs, près d’un tiers des médecins considèrent les objets connectés comme une menace du libre choix des patients.

Avec AFP


Laissez votre avis