Santé : Les médicaments sans ordonnance bientôt en grandes surfaces ?

Dans un communiqué publié mardi, l’UFC-Que Choisir préconise la distribution de médicaments sans ordonnance dans les grandes surfaces. Une annonce qui fait bondir les pharmaciens.

L’UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics « l’ouverture de la distribution de l’automédication aux grandes surfaces et parapharmacies, sous la surveillance impérative d’un pharmacien diplômé ». L’association de consommateurs souhaite ainsi mettre fin à une « inquiétante fièvre tarifaire » sur certains médicaments, notamment l’aspirine UPSA Vitaminé dont le prix peut varier de 1,30 euros à 4,95 euros selon les points de vente.

Cette annonce a provoqué un tollé chez les pharmaciens, alors seuls autorisés à vendre les médicaments sans ordonnance. « Nous sommes franchement opposés au fait de mettre les médicaments dans d’autres circuits », a déclaré Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens. L’enjeu d’une telle mesure c’est bien évidement les 2,1Mds d’euros que représente l’ensemble des médicaments vendus sans ordonnance, soit « un tiers des dépenses de médicaments des consommateurs » selon selon l’UFC-Que Choisir.


Laissez votre avis