Santé publique: Les Français majoritairement hostiles à une taxe sur les produits gras

Un sondage du Groupe Pasteur Mutualité portant sur l’opportunité d’une taxe sur les produits gras révèle une opposition de 69% des Français à la taxation des produits alimentaires gras.

Parmi les Français favorables à cette réforme, les retraités, particulièrement touchés par le diabète et le cholestérol, et les 18-24 ans, plus sensibilisés aux problèmes de santé publique et aux bienfaits d’une alimentation équilibrée, manifestent une plus grande attention aux problèmes de surpoids et aux maladies cardiovasculaires.

Cette taxe, déja présente dans de nombreux pays tel le Danemark, la Hongrie et la Finlande, s’inscrirait dans le cadre d’une démarche de santé publique de lutte contre l’obésité et les maladies cardio-vasculaires. Elle ferait suite à la taxe sur les sodas entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2012.

Le Danemark et la Finlande ont mis en place des dispositifs pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires, avec des taxes sur les produits alimentaires gras.

L’obésité est reconnue par l’OMS comme une maladie mortelle pouvant être responsable d’autres problèmes comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou encore le cancer.


Laissez votre avis