Santé : une clé USB pour les patients atteints d’affections longue durée

Le dossier médical sur tout support portable numérique sécurisé va être expérimenté pour les patients atteints d’affections de longue durée, selon une proposition de loi UMP adopté mardi soir en première lecture par les députés.

L’expérimentation est prévue jusqu’au 31 décembre 2012. Un dossier médical personnel pourra être ainsi transféré sur un « support portable numérique sécurisé » pour des malades volontaires en affections de longue durée (ALD). Le dispositif, ont fait valoir les auteurs de la PPL Jean-Pierre Door, Pierre Morange et Dominique Tian, contribuera à éviter les problèmes d’iatrogénie médicamenteuse (prise de trop de médicaments) dont le risque est amplifié chez les patients atteints d’ALD.

Ceux-ci concentrent les deux tiers des dépenses d’assurance maladie alors qu’ils ne représentent que 14% des assurés. Une telle expérimentation avait déjà été votée dans le cadre de la loi sur l’hôpital ainsi que dans le PLFSS (budget Sécu) 2009 mais la mesure avait été censurée par le Conseil constitutionnel, pour des raisons de forme. La gauche a fait part de ses doutes sur cette expérimentation, y voyant « l’enterrement » du dossier médical personnel (DMP), qui connaît, depuis 2004, difficultés et retards.

Paris, 24 mars 2010 (AFP)


Laissez votre avis