Santé/Antilles : L’épidémie de dengue progresse dans les Antilles

Une épidémie de dengue sévit depuis le mois de décembre pour la Guadeloupe et le mois de février pour la Martinique. Ces dernières semaines, elles s’est renforcée avec une augmentation du nombre de personnes infectées et des hospitalisations pour des cas suspects.

Chaque année, essentiellement en été, les Antillais doivent faire face à la virulence des moustiques Aedes albopictus et Aedes aegypti principaux vecteurs du virus de la dengue. Le dernier bilan épidémiologique de l’Institut national de veille sanitaire faisait état de 2.600 cas recensés entre le 19 juillet et le 1er août pour la Martinique et 2.900 pour la Guadeloupe. Des chiffres en hausse par rapport aux précédents bulletins. Ils sont également supérieurs au pic épidémique que les Antilles avaient connu après le passage du cyclone Dean en 2007, soit 2.500 cas pour la Guadeloupe. Le nombre d’hospitalisations restent quant à lui inférieurs à l’été 2007.

Si la plupart du temps, la dengue n’est pas mortelle, et se caractérise par des symptômes identiques à ceux de la grippe (fièvre, courbatures…), il existe une forme hémorragique qui présente nettement plus de risques pour l’homme. Selon l’institut Pasteur, elle ne concerne que 1% des cas. Depuis le début de l’épidémie, neuf personnes sont décédées en Martinique et deux en Guadeloupe.

Retrouvez notre questions-réponses et les conseils à suivre en cas d’épidémie de dengue


Laissez votre avis