Sécurité sociale / Budget 2013 : Bière, cigarettes, indépendants, retraites… La valse des nouvelles taxes

Alors qu’il s’apprête à dévoiler l’exactitude de son plan pour le budget 2013 de la Sécurité sociale, quelques informations sur les futures orientations sont dévoilées. Prévoyant des nouvelles recettes de 4 à 5Mds d’euros, les taxes vont s’en retrouver multipliées, notamment sur la bière, les cigarettes et les retraites imposables. Les travailleurs indépendants ne seront pas non plus oubliés, une hausse de leurs cotisations est à prévoir.

Le budget 2013 de la Sécurité sociale fait frissonner les Français. Tout citoyen va devoir mettre la main au portefeuille, que les nouveaux impôts le touchent de plein fouet ou indirectement. C’est ainsi le cas pour la taxe de la bière (doublée) ou encore pour la hausse du prix des cigarettes (+ 7%). Encore. En prévoyant une réduction du “trou de la Sécu” à 11Mds d’euros, les hauts dirigeants français doivent la jouer drastique. 2,4Mds sont à économiser sur les dépenses de santé et 4 à 5Mds de recettes sont à récupérer au travers des nouvelles impositions.

Les indépendants et les français travaillant en Suisse dans la ligne de mire

Les indépendants, qu’ils soient artisans, commerçant ou professionnels libéraux, vont devoir contribuer plus. Tel fut le mot d’ordre du week-end écoulé, qui a laissé échapper la grogne des auto-entrepreneurs. Leurs cotisations d’Assurance maladie auprès du RSI seront augmentées. Les faibles revenus devraient cependant être épargnés. Le gouvernement a assuré que le but n’était pas d’appauvrir, rappelant que les cotisations maladie des indépendants restaient moins lourdes que celles des salariés, et ce, pour des prestations égales.

Côté Français travaillant en Suisse, la mesure semble rédhibitoire, ils seront bientôt définitivement rattachés au système de santé de l’hexagone, avec pour obligation de cotiser auprès de l’Assurance maladie.

Des taxes qui suscitent la polémique

Parmi les nouvelles taxes qui font beaucoup parler d’elles, la mise en place d’un prélèvement de 0,15% sur les revenus des retraités imposables fait controverse. Ces derniers seront imputés du CSA (350M d’euros récupérés), une taxe insolite qui a vu le jour après la canicule de 2003. A l’heure actuelle, les salariés sont seuls à s’en acquitter. Autre nouveauté qui fait débat, le relèvement de la taxe sur les salaires (un gain de 400M d’euros) pour les entreprises non soumises à la TVA, comme les banques par exemple.

Au total, le gouvernement devrait donc récupéré de 4 à 5Mds d’euros. Sans oublier que la course aux économies sur les dépenses de santé doit être draconienne afin d’atteindre 2,4Mds. Un “gros effort” sera demandé à l’industrie pharmaceutique, notamment via une baisse du prix des médicaments, a indiqué Jérôme Cahuzac, ministre du Budget. Si rien ne semble encore formel, tous les regards se tournent actuellement vers Bercy ou le plan 2013 de la Sécurité sociale se dévoile à l’instant même.


Laissez votre avis