Santé : la sécurité sociale étudiante mise au ban par les étudiants

Les mutuelles étudiantes sont recalées une fois de plus par les étudiants, révèlent l’organisation étudiante FAGE et l’UFC-Que choisir après un appel à témoin.

La Fage et l’UFC-Que choisir ont recueilli 273 témoignages au cours du 1er semestre 2014 dénonçant les dysfonctionnement des mutuelles étudiantes. Ce faisant les deux associations démentent le discours de retour à la normale que tiennent les mutuelles.

Ainsi 38% des témoignages reçus rapportent des retards dans la délivrance de carte Vitale. L’appel à témoin met en évidence qu’il est toujours très compliqué de joindre et d’obtenir une réponse de la mutuelle. pour 40% des témoignages il a été impossible d’obtenir une réponse de la mutuelle. Par ailleurs 65% des témoins font été de difficultés et retards pour se faire rembourser.

Les deux associations dénoncent également que les mutuelles étudiantes profitent de leur statut pour vendre des produits commerciaux. Selon un témoignage les jeunes intervenants des mutuelles étudiantes seraient “formés d’abord et avant tout à des techniques commerciales, parfois agressives, pour vendre le maximum de produits commerciaux (complémentaires santé, banque, fast food). Le tout dans un climat de rivalité exacerbée avec la mutuelle concurrente.

Ainsi la FAGE et l’UFC – Que Choisir “pressent le Législateur d’examiner dans les plus brefs délais la proposition de loi sénatoriale visant à rapatrier la gestion de la sécurité sociale étudiante auprès de l’assurance maladie, gage d’un service de meilleure qualité, plus lisible et à moindre coût. ” Les deux associations demandent aussi que les campus universitaire soient “sanctuarisés“, afin que les mutuelles étudiantes ne puissent plus y commercialiser leurs produits


Laissez votre avis