Sondage/Sécu : Les Français craignent une privatisation du système de santé

Selon un sondage, les Français craignent une montée des inégalités par un transfert de charge sur les complémentaires.

Une majorité de Français souhaite le maintien d’un bon niveau de remboursement par la Sécurité sociale et craignent une montée des inégalités par un transfert de charge sur les complémentaires. Ce sont les résultats révélés par un sondage* Viavoice pour le Collectif inter associatif sur la santé (Ciss).

Alors que le gouvernement vient de livrer ses pistes pour limiter le déficit de la Sécurité sociale en 2011, un sondage de Viavoice pour le Ciss montre qu’ils sont une majorité à craindre une baisse du niveau de prise en charge par l’Assurance maladie. A la question, quelles sont les priorités du gouvernement, ils sont 43% à répondre spontanément « diminuer les taux de prise en charge ».

Pour 53% des sondés, « le maintien d’un bon niveau de remboursement doit être la priorité de la réforme du gouvernement ». Assurer l’équilibre financier de la Sécurité sociale, n’est pas perçu comme une priorité – 23% des personnes interrogées contre 37% en 2008. Inexorablement, ces réductions de prise en charge prévues dans le cadre du PLFSS 2011 vont induire un transfert sur les complémentaires qui devront surement répercuter sur les cotisations et les primes d’assurance.

Un quart de la population renonce à se soigner

Une situation qui apparaît comme source d’inégalités d’accès aux soins pour 73% des Français. 64% des sondés sont toutefois conscients que les complémentaires restent un moyen d’obtenir de meilleur remboursement des soins.

Pourtant, la question du coût des complémentaires santé et des soins est cruciale. 26% des personnes interrogées ont déclaré avoir renoncé aux soins en raison des dépenses occasionnées. Un chiffre qui monte à 38% chez les bénéficiaires de la CMU. Pour les complémentaires, ce transfert de charge et donc la hausse annoncée des cotisations conduira presque mécaniquement à un phénomène de démutualisation. 35% des Français se disent prêts à résilier leur complémentaires en cas d’augmentation des tarifs.

Les Française restent dons très attachés au principe de solidarité nationale en ce qui concerne la santé et craignent que les mesures du gouvernement ne fasse glisser le système vers une privatisation des soins.

*Sondage réalisé les 30 septembre et 1er octobre 2010 auprès de 1.004 personnes

un commentaire sur “Sondage/Sécu : Les Français craignent une privatisation du système de santé”

  • DR des pauvres Vues :

    ame,mdm où sont ils dans le système?

Laissez votre avis