Assurance construction : Des tours d’un kilomètre de haut à assurer

L’Asie et le Moyen Orient connaissent un boom dans la construction des gratte-ciel avec des nouveaux records prévus à plus de 1.000 mètres de haut qu’il faut assurer. 

La tour Kingdom Tower à Djeddah dont la construction a démarré en Arabie Saoudite l’année dernière, atteindra le record d’un kilomètre de haut. Sa livraison est prévue pour 2018. Elle détrônera la tour Burj Khalifa à Dubai et ses 828 mètres de haut.

Aujourd’hui, les architectes envisagent des tours atteignant les 1,6Km soit 1 mile. Mais, pour l’heure, ils sont notamment stoppés par les capacités technologiques… des ascenseurs qui atteignent au maximum les 600 mètres de haut (problèmes de câbles et freins), indique une étude d’Allianz AGCS.

D’autres contraintes existent évidemment et doivent être réglées, quant à la construction (pompage du béton), l’évacuation des bâtiments, les risques d’incendie, les catastrophes naturelles, les séismes, l’entretien des matériaux… Ce type de chantier compte environ 10.000 ouvriers et plus de 100 sous traitants.

AGCS_Tallest_buildings_of_the_21st_century_en

Graphique Allianz

Les assureurs doivent également pouvoir apporter des couvertures exceptionnelles à ces projets pharaoniques. La branche entreprise d’Allianz, Allianz AGCS, est notamment l’assureur principal de la Kingdom Tower en Arabie Saoudite. Il opère avec d’autres assureurs au sein d’un consortium tant les montants à assurer sont colossaux. La prochaine plus grande tour du monde a une valeur assurée de 1,6 milliard de dollars.

1,6 milliard de dollars à assurer

Les assureurs apportent à la fois des assurances de construction, de responsabilité civile pour les ingénieurs, de pertes d’exploitation en cas de retards, mais aussi des assurances contre les défauts pouvant survenir après la construction (défaut de design, des matériaux, erreurs humaines). Ce type de tour peut réserver bien des surprises comme c’est le cas avec une récente tour en verre construite à Londres dont les reflets du soleil sont si forts qu’ils endommagent les voitures garées dans la rue. Un couvre soleil doit être installé.

La prochaine grande méga tour de 1,6 km n’est pas prévue avant 20 à 30 ans. Mais, les gratte-ciel connaissent un vrai boom.

Le nombre de grandes tours de plus de 300 mètres a été multiplié par trois en sept ans. Et les mégas projets (tours de plus de 600 mètres) s’enchaînent, surtout en Asie du sud est, en Chine et au Moyen Orient qui abritent déjà ensemble 90% des plus grands projets dans le monde. La Chine a aussi annoncé la construction d’une tour de 1km (Phoenix Towers). D’après Allianz, “d’ici à 2020, la hauteur moyenne des 20 plus grands buildings dans le monde devrait avoisiner les 600 mètres de haut“.


Laissez votre avis