Assurance entreprise : L’Ipsec lance un programme pour la prévention du stress au travail

Outre la crise économique, source d’inquiétude pour les salariés et les entrepreneurs, la Une de l’actualité en 2009 aura été marquée par les vagues de suicides qui ont touché plusieurs grandes entreprises françaises. Cette situation a poussé les autorités publiques à réagir et à contraindre les sociétés de plus de 1.000 salariés à mettre en place des plans de prévention du stress. C’est dans ce contexte que l’Ipsec lance « mieux être au travail ».

Selon une étude EU-Osha du mois d’octobre 2009, 22% des travailleurs de l’Europe des 27 sont touchés par le stress, ce qui en fait le deuxième problème de santé le plus répandu dans le monde de l’entreprise. Plus grave, d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression sera la première cause d’invalidité au monde d’ici 2020 et 20% des travailleurs atteints de dépression se suicident.

En France, la vague de suicides qui avait touché France Telecom avait défrayé la chronique. Xavier Darcos, alors ministre du Travail, avait alors mis en place un plan d’urgence du stress en octobre dernier. Et les entreprises ne peuvent plus occulter cette dégradation des conditions de travail et de vie de leurs salariés dans leur environnement professionnel.

C’est dans ce contexte que l’Ipsec, institution de prévoyance, lance une nouvelle offre dans sa gamme de produits. « Mieux être au travail » se propose de s’attaquer aux causes de l’absentéisme au travail. Elle utilise pour cela des outils développés par Solareh, une société de services canadienne spécialisée dans le diagnostic et la prise en charge des facteurs de risques de santé en entreprise.

Un programme en ligne pour 2011

Parmi ces outils, un audit de santé au travail en concertation avec les partenaires sociaux, des formations pour les managers, un soutien psychologique, ainsi qu’un accompagnement à la résolution des problèmes de vie pour les salariés ou encore une intervention post-traumatique à la suite du décès d’un collègue, d’un braquage ou encore d’un accident de la route.

A l’horizon 2011, Solareh étendra « son programme santé en ligne », déjà opérationnel au Canada, à la France. Ce portail, sécurisé, permettra aux assurés de remplir différents questionnaires de manière anonyme et confidentiel, sur leur ressenti au travail, dans leur vie personnelle. Une fois validés, les résultats sont envoyés à l’Association médicale canadienne (AMC), regroupant tous les médecins du Canada. Ces derniers analyseront les différentes réponses afin d’identifier les risques de santé de chaque individu et donnera lieu à un rapport personnalisé avec des recommandations pour diminuer ces risques.

Cette nouvelle offre pourra être incluse dans les contrats collectifs passés par les entreprises avec l’Ipsec, ou être souscrite à la carte. Le coût pour les sociétés dépend des options choisies.


Laissez votre avis