Bien assurer les voyageurs d’affaire, essentiel pour les entreprises ?

Les entreprises se révèlent aujourd’hui très impliquées dans la protection de leurs collaborateurs en voyages d’affaire.

Les déplacements nationaux et internationaux des voyageurs d’affaire se sont considérablement accrus ces dernières années. Qu’il s’agisse de la voie terrestre, ferroviaire ou aérienne, des milliers de collaborateurs sont chaque jour en transit pour le compte de leur société. Si cette mondialisation des échanges humains profite aux entreprises, elle n’est pas sans danger pour les employés nomades. La précédente décennie a démontré à quel point ils étaient exposés : accidents de transports, attentats et guerres, maladies virales et infectieuses, criminalité, catastrophes naturelles…

Les entreprises, de plus en plus prudentes

Conscientes des risques qu’elles font courir à leurs collaborateurs, les entreprises se montrent aujourd’hui bien plus méticuleuses. Selon une récente étude d’Amex (American Express), les solutions de rapatriement et l’assistance 24/24h figurent dans le top 3 des services qu’elles exigent. Elles sont responsables moralement, mais également légalement des employés qu’elles envoient en mission, qu’il s’agisse d’un déplacement express ou d’une longue expatriation.

Souscrire un contrat d’assurance adapté

De nombreuses agences se sont spécialisées dans le créneau du voyage d’affaire. Elles ont tissé un large réseau de partenariats, dont de nombreux assureurs, afin de pouvoir proposer aux entreprises des couvertures adaptées à la durée du déplacement et à la dangerosité du lieu d’accueil. La société peut choisir quelle protection conférer à son collaborateur en fonction d’un large éventail de garanties: annulation voyage, perte de bagages, mise à disposition d’une somme d’argent en cas de vol des moyens de paiement, prise en charge des frais de santé, assistance et rapatriement, versement d’un capital en cas d’invalidité ou de décès… Les contrats des voyageurs d’affaire ne subissent aucune restriction de territorialité et protègent le collaborateur contre le terrorisme ou la prise d’otage, couvertures exclues des assurances voyage classiques des particuliers.


Laissez votre avis