En pleine crise, les accidents du travail marquent une hausse alarmante

D’après une enquête, la part des entreprises ayant déclaré un sinistre corporel a presque doublé en deux ans, passant de 11% en 2011 à 19% en 2013. 

Le baromètre annuel réalisé par le groupe Dekra Industrial, société spécialisée dans la certification dans le bâtiment, l’industrie, l’environnement et le transport, relève en France une recrudescence inquiétante du nombre d’accidents professionnels alors qu’ils diminuaient presque tous les ans depuis 60 ans.

La part des entreprises interrogées ayant déclaré un sinistre corporel a presque doublé en deux ans, passant de 11% en 2011 à 19% en 2013.

Or, l’augmentation des accidents de travail a toujours eu lieu dans un contexte de reprise économique (embauche massive de travailleurs moins qualifiés), explique Dekra. Les entreprises sont-elles devenues moins regardantes sur la sécurité de leurs employés à cause d’une logique de coût ?

L’organisme de contrôle et d’inspection note d’ailleurs que “contrairement à leurs homologues allemands et néerlandais”, les sociétés françaises manquent “d’une véritable culture de la prévention“.

Les jeunes et les femmes exposés

Les jeunes sont les plus touchés par cette tendance, les moins de 20 ans ont trois fois plus d’accidents que les plus de 50 ans, d’après l’INSEE. Outre “le manque d’expérience et de maturité“, la société Dekra déplore aussi “la précarisation des conditions de travail” des jeunes.

Les femmes deviennent également plus exposées avec leur arrivée dans les métiers de la construction et des transports mais aussi une forte présence dans les métiers au contact du public (vente, guichet, centre d’appel…) créant des situations anxiogènes.


Laissez votre avis