Festival de Cannes : Chopard sera-t-il indemnisé du vol de bijoux ?

La maison de haute joaillerie Chopard s’est fait subtiliser des bijoux d’une valeur d’1M de dollars lors du Festival de Cannes, dans la nuit de jeudi à vendredi. Les pièces de valeurs étaient placées dans un petit coffre de chambre d’hôtel,  ce qui peut jouer en défaveur du bijoutier.

Près d’un million de dollars de bijoux de la maison Chopard ont été volés dans la nuit de jeudi à vendredi à Cannes. Le coffre de la chambre de l’employé de la maison de joaillerie a été descellé et emporté a précisé la police judiciaire de Nice.

Le vol s’est déroulé dans un Novotel de Cannes, boulevard Carnot. Les bijoux étaient destinés à être prêtés à des personnalités pour la montée des marches. Les bijoux étaient assurés. La maison Chopard a été contactée par News-Assurances et n’a pas souhaité communiquer.

Une question de coffre

Évidement les bijoutiers sont assurés face à ce genre de cas”, déclare Christine Boquet, présidente déléguée de l’Union de la bijouterie-horlogerie (UBH), contactée par News-Assurances. “Ensuite, selon les enseignes et la valeur des bijoux  sur place, chaque entreprise souscrit des couvertures différentes, en ayant parfois recours à des mesures de sécurité supplémentaires“, ajoute-elle.

Un courtier en assurances de la place, qui préfère garder l’anonymat, explique que “les contrats d’assurance prévoient généralement que ce type de bijoux soit placés dans un coffre en magasin ou dans un coffre central mis à disposition par les hôtels “.

Selon le spécialiste, le fait que les bijoux aient été placés dans un petit coffre de chambre peut jouer en défaveur du bijoutier. Il faut également savoir si la personne responsable se trouvait dans la chambre au moment du vol, si elle a été agressée ou ligotée… Tous ces éléments vont avoir leur importance dans la manière dont vont pouvoir jouer les garanties”, poursuit-il.

Normalement, des  mesures de sécurité adaptées et des garanties ‘tout lieu’ permettent d’assurer ces bijoux dans ces conditions particulières, détaille le courtier, suivant les circonstances du vol, il peut y avoir des montants assurés limités mais je ne pense pas que la responsabilité de l’hôtel soit engagée”.

1 millions de dollars, prix de vente ou prix Chopard?

Même si les circonstances du vol sont encore floues, la question du coffre est aujourd’hui au centre de toutes les interrogations. “Pour ce genre de collection dont la valeur est extrêmement élevée,  il y a un certain nombre de recommandations  à respecter”, glisse Gilles Caudrelier, en charge de la souscription et de la gestion des sinistres HBJO (Horlogerie, Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie) chez le courtier en assurances Verspieren.

“Les bijoux doivent évidement être sous surveillance constantes et les petits coffres ne sont pas adaptés. Les montants maximales qu’on peut y déposer n’excède généralement pas 3.000 euros. Pour une collection de la sorte en bijouterie, nous recommandons par exemple un coffre fort de classe 5”, conclut-il.

Jacques Lemoine, directeur du département Risques spéciaux & Fine Arts de Gras Savoye pose d’autres questions : “il s’agit de savoir si l’estimation du million de dollars est un prix de vente ou bien le prix Chopard. L’assureur et l’hôtel étaient-ils au courant qu’il y en avait pour une valeur d’un million de dollars dans le coffre ? A ce stade de l’enquête, il y a plus de questions que de certitudes.” Selon M. Lemoine, le fait qu’il y ait eu arrachement du coffre fort est une garantie, “c’est une preuve qu’il y a vraiment eu effraction.


Laissez votre avis