Art : Comment puis-je assurer une collection, un objet rare ?

Philatélistes, numismates ou collectionneurs d’objets d’art, comment assurer ses collections et, en cas de sinistre, bénéficier d’un dédommagement? Faisons le tour de la question.

  • Assurer sa collection: les différentes étapes

Lorsque sa collection s’accroît, il est souvent avisé d’envisager de l’assurer. Si certaines assurances d’habitation prennent en charge ce type de possession contre un certain nombre de contingences, des souscripteurs découvrent parfois après-coup que des causes de dommages, telles que les inondations, ne sont pas prises en compte.

Dans tous les cas de figure, la première étape consiste à réaliser une évaluation de son bien. Ensuite il est recommandé de souscrire une police d’assurance auprès d’une compagnie spécialisée dans le type de collection que l’on entend protéger. Mais si l’on possède déjà un contrat d’assurance, notamment d’habitation, couvrant ladite collection, mais dans un cadre non exhaustif, la souscription auprès de la compagnie spécialisée pourra être complémentaire, portant uniquement sur ce qui n’est pas pris en charge par le précédent contrat.

Il faudra également réaliser un inventaire de la collection et en adresser une copie à l’assureur. Il n’est pas indispensable lors de la signature du contrat d’assurance, mais accélérera le processus de dédommagement en cas de sinistre ou de vol.

Demande de dédommagement: les démarches à effectuer

En cas de sinistre, le souscripteur devra informer sa compagnie d’assurance en précisant la nature du sinistre, les conséquences connus ou prévisibles, et le montant estimatif des dommages.

La déclaration devra être effectuée dans les 5 jours ouvrés, couplée dans les 20 jours de l’envoi d’un état des objets détériorés, ainsi que tout document relatif au sinistre (pièces de procédures, convocations…). Dans le cas d’un vol, il faudra également envoyer les factures d’achat, les bons de garde, certificats d’épreuve, certificats d’authenticité établis avant l’incident.

La déclaration de vol, après présentation au commissariat de police, doit être effectuée dans les 2 jours ouvrés à l’assureur.


Laissez votre avis