Assurance animale : Cals chez le chien

Les cals chez les chiens se remarquent principalement chez ceux de grandes races. Elles apparaissent fréquemment aux endroits de la peau où le chien s’appuie pour se coucher. Il faut veiller à ce que cet épaississement de peau ne s’infecte pas.

Les cals (callosités) apparaissent le plus fréquemment chez les chiens de grande race notamment à poils courts. La peau s’épaissie aux endroits où l’animal s’appuie (comme les pattes ou les coudes par exemple), mais certains chiens peuvent présenter des cals à d’autres endroits du corps. Les cals sont plus inesthétiques que douloureuses, on les reconnaît à leurs couleurs foncées, leurs zones sans poil, un peu crevassées…

Attention aux infections

Il faut donc veiller à ce que l’endroit concerné ne s’infecte pas ou ne se pas en pyodermite. Dans tous les cas, s’il y a infection, le vétérinaire peut proposer un traitement (antibiotique, désinfectant…). Ces soins sont pris en charge par l’assurance santé du chien.

La pyodermite, maladie infectieuse d’origine bactérienne de la peau, est longue à soigner. Le vétérinaire doit dans un premier temps en déterminer la cause exacte avant de mettre en place le traitement adéquat. Certaines souches de Staphylocoques responsables peuvent même être résistantes à des gammes d’antibiotiques.

Ciment : risque d’allergie de contact

Le plus douillet des aménagements ne permet pas toujours d’éviter la formation de cals, les chiens aimant parfois se coucher sur un sol dur, cimenté ou carrelé. C’est pourtant la meilleure solution pour les éviter.

A noter que le ciment peut être responsable d’allergie (prurit) ; on l’appelle d’ailleurs la maladie du ciment. Différentes parties du corps peuvent être touchées, des pattes aux babines. En cas de doute (apparition de boutons, de cicatrices persistantes, de cals qui semblent s’infecter, etc.), le plus sage est de consulter le vétérinaire pour avoir son avis.


Laissez votre avis

judi togel