Assurance animale : Chiens et chats vivent de plus en plus vieux

Les chiens et les chats vivent de plus en plus longtemps. Une étude menée par une marque d’aliments spécialisés en explique les principales raisons.

11 ans pour un chien, 15 à 20 ans pour un chat : l’espérance de vie de ces animaux augmente. Cela est dû principalement aux progrès de la médecine vétérinaire, à une meilleure alimentation et aux soins qu’apportent quotidiennement les maîtres pour assurer le bien-être de leurs compagnons.

La stérilisation, davantage répandue, permet elle aussi de réduire significativement l’apparition de certaines maladies parmi lesquelles les cancers.

Les progrès de la science ont permis, selon une étude publiée par la marque d’aliments Royal Canin, de faire augmenter l’espérance de vie d’au moins 20 % chez les chiens et un peu plus chez les chats. Et cela en une dizaine d’années.

C’est ce qu’explique Juliette Lauzac, responsable de cette étude qu’elle a menée avec des vétérinaires.

L’étude explique que « la maturité du chien intervient vers 5 ans pour les grandes races et 8 ans pour les petites races. Celle du chat se situe vers 10 ans. Plus le chien est petit, plus longue est son espérance de vie : un chien de moins de 10 kg peut espérer vivre jusqu’à 12 ans, un chien moyen de 10 à 25 kg jusqu’à 10 ans et un grand chien de 25 à 45 kg jusqu’à 8 ans. »

Chez le chien comme chez le chat, le vieillissement cellulaire se manifeste par le grisonnement du pelage sur certaines zones, la chute de poils, la réduction de la mobilité et du dynamisme, la diminution de la masse musculaire et de l’acuité visuelle et auditive.

Parmi les maladies associées à l’âge, le chat souffre plutôt de calculs et troubles urinaires et le chien de la cataracte.

Les grands chiens vieillissent moins bien que leurs congénères de taille petite à moyenne : ils présentent plus souvent une fragilité cardiaque plus importante que dans les autres races.

L’étude Royal Canin souligne que les vétérinaires recommandent un bilan de santé tous les 6 mois chez les animaux de plus de 12 ans.

Davantage de visites chez le vétérinaire

Les progrès de la médecine vétérinaire s’accompagnent également d’une hausse de fréquentation des maîtres chez leur vétérinaire. Ces derniers sont soucieux de médicaliser correctement leurs compagnons auxquels ils tiennent tant.

L’étude précise que les dépenses en soins vétérinaires des Français ont augmenté de 170 % en 10 ans : 84 % des chiens et 56% des chats vont chez le vétérinaire au moins une fois par an.

Une étude menée en 2011 pour sa part par un des acteurs de l’assurance santé chien, chat et NAC (nouveaux animaux de compagnie) en France, avait mis quant à elle en avant qu’un animal assuré va en moyenne 2,9 fois chez le vétérinaire par an, contre 1,54 fois pour un animal non assuré. L’assurance santé chien et chat, qui fonctionne telle une mutuelle et rembourse les frais en cas d’accident ou de maladie, voire permet de financer certains actes vétérinaires (stérilisation…) ainsi que l’achat de produits d’hygiène et de soins (shampoings, vermifuges, antiparasitaires…) grâce au forfait prévention proposé par certaines formules, offre aux animaux la possibilité de recevoir les meilleurs soins possibles.

Le panier moyen des dépenses s’établit quant à lui en moyenne à 121 euros pour un animal assuré, contre 68,63 euros pour un animal non assuré.


Laissez votre avis

judi togel