Assurance animale : Constipation chez le chat, un trouble à ne pas sous-estimer

La constipation chez le chat peut être passagère. Mais dans tous les cas, elle doit interpeller le maître et l’inciter à consulter le vétérinaire si les symptômes persistent.

L’entretien régulier de la litière du chat permet au maître de se rendre compte si son compagnon n’a pas de problème digestif, comme une constipation. En moyenne, le chat ira une à deux fois dans sa litière par jour.

Des selles irrégulières ou bien d’apparence plus « sèches » doivent alerter le maître. De même, s’il y a manque de selles ou bien encore si cela s’accompagne d’autres symptômes comme une perte d’appétit, un état léthargique, une défécation qui semble douloureuse (le chat se plaint lorsqu’il va dans son bac à litière)… il est nécessaire de consulter sans attendre.

Des causes nombreuses

Les causes de constipation chez le chat sont nombreuses et seul le vétérinaire peut apporter un diagnostic précis. La visite et le traitement de la constipation chez le chat sont remboursés par l’assurance santé animale.

La constipation peut résulter d’une douleur, d’une infection ou d’une occlusion intestinale. Parfois, ce peut être un traitement spécifique qui est en cause. Les chats âgés sont prédisposés à la constipation. Leurs intestins deviennent paresseux. Les chats qui souffrent de surpoids et les chats sédentaires, fournissant peu d’exercice, peuvent également souffrir de constipation. Enfin, un stress, un changement dans la vie du chat peut aussi engendrer ce type de trouble. Enfin, le chat étant un petit buveur, le manque d’hydratation peut aussi être à l’origine de la constipation chez cet animal.

Le vétérinaire peut alors conseiller de changer son alimentation afin de traiter la constipation. Il existe des aliments spécifiques pour éviter ce problème, comme les aliments permettant une bonne élimination de poils souvent en cause en cas de constipation. En se léchant comme il le fait très souvent pour sa toilette, il peut ingérer des boules de poils (que l’on appelle aussi trichobézoards), celles-ci pouvant entraîner une constipation.

Consulter permet de prendre les devants afin que le côlon du félin n’en subisse pas de conséquences. Attention, donner un laxatif à son chat n’est pas recommandé, cela peut parfois empirer les choses.


Laissez votre avis

judi togel