Assurance animale : L’entretien du poil du furet

Comme le chien et le chat, le furet mue. Cette période se répète deux fois l’an et le poil mort peut tomber de manière impressionnante, un entretien s’impose donc.

Le furet intervient souvent lui-même en « s’épouillant ». Le prioritaire de l’animal peut alors l’aider en le brossant et/ou en tirant les poils morts. Un brossage régulier (à l’aide d’une brosse adaptée), tout au long de l’année, permet au furet de le débarrasser de ces poils indésirables. Cela évite ainsi qu’il en ingère en se léchant. Cela contribue aussi à débarrasser le poil d’éventuelles impuretés qui peuvent s’y loger.

Ce moment peut être celui d’une complicité entre le maître et son compagnon. Aussi, il est conseillé de l’habituer dès son plus jeune âge.

L’occasion de débusquer les éventuels parasites

L’entretien du poil du furet permet de l’inspecter et de s’assurer ainsi de l’absence de parasites externes : puces, tiques, aoûtats, poux, etc. Pour cela, un traitement préventif à l’aide d’un antiparasitaire conseillé par le vétérinaire est nécessaire.

Enfin, le furet peut être lavé en cas de nécessité. Il faudra alors utiliser un shampooing spécialement conçu pour les furets ou petits mammifères.


Laissez votre avis

judi togel