Assurance animale : Maladie héréditaire chez le staffie, un nouveau test

Les maladies héréditaires entrent dans le cadre des exclusions des contrats d’assurance santé du chien. Il est donc important pour le futur maître de demander le statut des géniteurs avec un test de dépistage.

Plus de 300 maladies héréditaires existent chez le chien. Comme toute pathologie déclarée avant la souscription d’un contrat d’assurance santé animale (chien, chat), les maladies héréditaires ne peuvent prétendre à remboursement. Elles font partie des exclusions.

Il est donc important pour les futurs maîtres lors de l’acquisition de leur chiot de demander si les géniteurs de ce dernier ont été testés indemnes. Régulièrement, de nouveaux tests de dépistage sont découverts, permettant aux éleveurs ou à ceux qui souhaitent faire reproduire leurs chiens, de s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs d’une tare génétique.

Dernier en date, le test HC pour le staffie (Staffordshire bull terrier).

Ce test génétique, mis en place par le laboratoire Antgene, permet de dépister la cataracte héréditaire, une maladie touchant le cristallin chez cette race. La cataracte héréditaire est une maladie se caractérise par une opacité du cristallin affectant les deux yeux de manière synchrone dès quelques semaines, et conduit à une cécité totale vers l’âge de 2-3 ans.

Les cataractes héréditaires ne sont pas nécessairement évolutifs. Cependant lors d’opacification progressive des masses cristalliniennes une baisse d’acuité visuelle peut être constatée. Au début, une opalescence focale peut être visible dans l’aire pupillaire. A ce stade, la vision du chien n’est généralement pas altérée. Progressivement la vision du chien va en diminuant, il peut se cogner dans les meubles si l’éclairage ambiant est faible, et sa démarche va devenir hésitante dans un environnement qui lui est mal connu. Enfin, à un stade avancé, le cristallin, totalement opaque, apparaît blanc au travers de la pupille. En l’absence d’anomalie rétinienne concomitante, la chirurgie de la cataracte permet une restitution complète de la vision.

7 % des staffies concernés

La fréquence des chiens porteurs de cette mutation observée en France est de l’ordre de 7 %. Ce test HC va donc permettre de dépister les reproducteurs et les chiots porteurs de la mutation, d’adapter les accouplements en évitant de reproduire les chiens porteurs entre eux et de confirmer précocement le diagnostic des chiots atteints.

« La sur-utilisation d’étalons porteurs et la consanguinité peuvent conduire à une augmentation rapide de la fréquence de cette maladie », précise le laboratoire. « Nous invitons donc les éleveurs à s’assurer que leurs principaux reproducteurs ne sont pas porteurs. Ce travail de prévention est indispensable pour contenir la propagation de l’anomalie génétique et ainsi éviter que cette maladie héréditaire ne devienne un grave problème pour la race. »


Laissez votre avis

judi togel