Assurance animale : Partir en vacances de neige avec son chien

Le chien, faisant partie de la famille, suivra les maîtres qui ont choisi d’effectuer un séjour à la neige. Préparer ce déplacement et suivre quelques conseils une fois sur place permettra de passer des vacances sans souci.

Si l’animal présente une sensibilité lors des déplacements en voiture (mal des transports), le vétérinaire pourra prescrire un traitement pris en charge par l’assurance santé du chien. Ce peut être un traitement contre le mal des transports, voire un tranquillisant adapté, toujours sous prescription vétérinaire.

Une fois sur place, pour les promenades dans la neige, il est possible de traiter les coussinets, une zone fragile, quinze jours avant de partir. Pour cela, il existe chez le vétérinaire une solution tannante, à appliquer tous les jours à l’aide d’une éponge. Ce produit augmente l’épaisseur des coussinets tout en préservant leur souplesse.

Le protéger du froid

Comme les humains, les chiens doivent se protéger de la neige et se montrent plus ou moins résistants au froid et aux intempéries. Les vêtements imperméables et fourrés sont particulièrement recommandés pour les chiens qui doivent être protégés. Tout dépend de l’âge et du mode de vie de l’animal le restant de l’année et de son état de santé général aussi.

Quelques minutes avant la balade encore, il est conseillé d’appliquer de la vaseline sur les parties sensibles : coussinets, bouts d’oreilles, scrotum, truffe. Si celle-ci est dépigmentée, enduisez-la d’un écran total afin d’éviter les brûlures.

La réverbération du soleil sur la neige peut entraîner chez le chien, comme chez l’Homme, une forte inflammation appelée « uvéite ». C’est une affection grave. Pour éviter ce genre de problème on peut choisir des promenades à l’abri de la réverbération.

Surveiller ce qu’il mange

L’ingestion de neige et de sel (que l’on trouve en quantité dans les stations de sports d’hiver) peut entraîner des désordres gastriques.

Les chiens sont attirés par le sel et il n’est pas rare de les voir lécher les bordures de trottoirs. Les quantités de sel ingéré irritent les intestins et peuvent provoquer l’apparition de diarrhées parfois hémorragiques.

Il n’est pas non plus recommandé de changer son alimentation habituelle.

Au retour de la promenade, le chien sera soigneusement et vigoureusement séché à l’aide d’une serviette éponge et laissé  au chaud : les ‘’rhumes’’ et autres affections bronchiques sont fréquentes. Ses pattes seront enfin inspectées en retirant les bouts de glace ou les petits cailloux qui se seraient coincés entre les doigts.

Dans tous les cas, le maître devra penser à se munir du carnet de santé ou passeport européen de son chien, voire du numéro de police d’assurance santé chien le cas échéant. Cette dernière fonctionne et rembourse les soins lors de consultations, quel que soit le vétérinaire, partout en France, voire à l’étranger selon les compagnies et les contrats.


Laissez votre avis

judi togel