Assurance animale : Quelles friandises pour le chat ?

Il est possible, pour faire plaisir ou pour récompenser, de donner quelques friandises à son chat. Celles-ci ne doivent toutefois pas venir bouleverser son équilibre alimentaire.

Que ce soir dans le cadre de l’éducation, afin de le motiver, ou bien tout simplement pour lui faire un petit plaisir, il est possible de donner des friandises à son chat. Leur distribution doit se faire à bon escient et ne doivent pas être spécialement systématiques.

Mieux vaut les choisir parmi celles spécialement élaborées pour chats. Elles sont disponibles dans le commerce (jardineries, magasins spécialisés) ou bien encore chez le vétérinaire.
Certaines friandises permettent l’entretien bucco-dentaire en luttant, du moins limitant, contre la formation du tartre.
D’autres facilitent la digestion des boules de poil que le chat ingère en plus ou moins grande quantité en se toilettant.

Chez le vétérinaire, l’achat des friandises pourra être financé par le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé animale (mutuelle chat) dès lors que le maître à souscrit ce type de contrat pour son compagnon.

Les chats apprécient tout particulièrement les sources de protéines ou celles de lipides. Les premières se trouvent dans la viande, les poissons, les produits laitiers (fromage, yaourt…).
A noter que la viande reste, de manière générale dans l’alimentation du chat, un aliment indispensable.
Le chat y trouvera des acides aminés que son métabolisme ne fabrique pas.

Attention au lait

Attention toutefois au lait. Il n’est pas indispensable pour le chat et tous ne l’aiment pas, voire ne le supportent pas. En effet, on estime à environ un sur cinq le nombre de chats qui ne disposent plus des enzymes nécessaires à sa bonne digestion. Cela peut donc chez ces chats entraîner des troubles gastriques (diarrhée) qui peuvent imposer, s’ils perdurent, de consulter le vétérinaire.

L’odorat du chat étant très fin, il fera rapidement comprendre à son maître ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas ! Mais en tout état de cause, en matière de friandise, les restes de table sont à éviter. Les friandises « spéciales » chats » permettront de respecter l’équilibre alimentaire de l’animal.

La friandise peut aussi permettre de faciliter l’administration d’un médicament. Et dans ce domaine, face à un chat récalcitrant, toutes les ruses sont bonnes à tenter!

Enfin, des friandises pourront être dissimulées dans des accessoires spécialement conçus pour les distribuer au « compte-goutte » lorsque le chat joue avec. Cela permet de l’occuper durant la journée tout en satisfaisant son plaisir de petit grignoteur.


Laissez votre avis