Assurance animale : Un test génétique pour le beagle

Un test génétique permettant de dépister la maladie héréditaire Musladin-Lueke Syndrome, appelée aussi « Syndrome chinois » chez le Beagle, est désormais disponible.

La maladie héréditaire Musladin-Lueke Syndrome, appelée aussi « Syndrome chinois », est une tare héréditaire affectant le développement et la structure des tissus conjonctifs. Le beagle est concerné, avec une mutation dans un gène qui est spécifique à cette race (la fréquence des chiens porteurs de cette mutation est en cours d’estimation).

Dès symptômes dès la naissance

Les diverses symptômes (problème de croissance, peau raide et épaisse, déformation des yeux, douleurs et sévères difficultés de mobilité articulaire) apparaissent dès la naissance. La maladie se stabilise après l’âge de 1 an.

Le laboratoire Antagene a mis au point le test MLS. Il permet de dépister les reproducteurs et les chiots porteurs de la mutation, d’adapter les accouplements en évitant de reproduire les chiens porteurs entre eux et de confirmer précocement le diagnostic des chiots atteints.

Les maladies héréditaires n’étant pas prises en charge par l’assurance santé du chien (cela fait partie des exclusions), il est important, en vue de l’acquisition d’un chiot et lorsqu’un test est disponible, de demander si les géniteurs ont été testés afin de savoir s’ils son non porteurs.

Si l’on recense plus de 300 maladies génétiques chez le chien, toutes ne disposent pas d’un test génétique.


Laissez votre avis

judi togel