Assurance animaux : Home-sitting, garde d’animaux et assurances, quelles précautions ?

Laisser sa maison à des personnes qui y logeront et pourront éventuellement s’occuper d’un animal domestique (chien ou chat) se développe de plus en plus. C’est ce que l’on appelle le Home-sitting. Certaines sociétés se sont spécialisées pour trouver ces intermédiaires. Quelques précautions s’imposent du point de vue de l’assurance couvrant ces ange-gardiens.

Le Home-sitting fait partie de ces services à la personne qui ont le vent en poupe. Bien pratique, il permet de confier sa maison ou son appartenant en son absence et par la même faire garder le cas échéant son animal de compagnie. C’est aussi un moyen de dissuader d’éventuels cambrioleurs attirés par une résidence « abandonnée » quelques temps.
Aucune statistique officielle n’existe vraiment quant au nombre de home-sitters. Ce sont le plus souvent des personnes âgées. Elles peuvent le faire bénévolement, sur le principe de l’échange ou pour passer un moment dans une autre région que la leur, ou bien être employés par une société spécialisée qui se charge de mettre en contact, moyennant finances, les demandes et les offres. Le système de rétribution de ces « gardiens » varient d’une société à l’autre.

On estime que les demandes seraient dix fois moins élevées que les offres. Les chiffres font état de quelque 15.000 personnes (seules ou en couples, actifs, retraités ou étudiants) qui seraient inscrites sur des sites internet spécialisés, et prêts à « offrir » leurs services. Sur ce nombre, seuls 1.500 au maximum se verraient confier un contrat dans l’année.
Souvent, la garde de la maison est doublée avec la garde de ou des animaux. Mais certains sites internet se sont spécialisés davantage et axent leur offre sur le dog-sitting uniquement.
Les tarifs sont variables et l’idéal est de ne pas s’y prendre à la dernière minute pour trouver la personne de confiance, même si en passant par une société spécialisée, un tri préalable des prestataires est effectué en amont.

Il est essentiel, en passant par une telle société spécialisée dans la garde de maison et/ou la garde d’animaux, que cette dernière soit correctement assurée. Cette activité n’étant pas encore vraiment encadrée, le pire peut côtoyer le meilleur.
Les compagnies d’assurance sont encore très frileuses pour souscrire un contrat d’assurance couvrant spécifiquement le home sitting, tout du moins en ce qui concerne l’aspect « garde » de maison. C’est ainsi que certaines sociétés sont alors assurées comme entreprises de gardiennage, ce qui n’est pas vraiment adapté puisque les home sitters ne sont pas des gardiens professionnels.

Un contrat détaillant les habitudes de l’animal

Il est vivement conseillé qu’un contrat soit signé entre les parties. Le propriétaire devra impérativement avoir souscrit un contrat d’assurance habitation incluant une clause dite de « villégiature ».
Le home sitter devra pour sa part, pour que les choses soient faites dans les normes, présenter une attestation de responsabilité civile (dite de « vie privée »).

Pour ce qui est de la garde de l’animal à proprement dite, toutes les indications nécessaires au bon déroulement du séjour pourront y être précisées, notamment les habitudes ne serait-ce qu’alimentaires du chien ou du chat, ses qualités et ses défauts lors des balades par exemple afin d’éviter toute bagarre, le numéro de téléphone du vétérinaire traitant, etc.

CP : Wendi Evans-Fotolia

un commentaire sur “Assurance animaux : Home-sitting, garde d’animaux et assurances, quelles précautions ?”

  • Nathpr Vues :

    PLUS JAMAIS …
    Je rentre de 15 jours de vacances et j'avais confié ma maison et mes animaux à des retraités par l'intermédiaire d'une agence "soi-disant" sérieuse qui existe depuis 1986 !
    Quelle n'a pas été ma surprise en rentrant : maison sale, toilettes cassées, prise arrachée du mur, machine à laver en panne, rideaux arrachés, et animaux laissés seuls la plupart du temps toute la journée (d'après nos voisins).
    Bien évidemment, l'agence n'a rien voulu savoir et a pris parti pour les homesitters qui ont fait croire que tout était déjà cassé chez nous et qu'ils ne savaient pas que les animaux devaient être sortis (de mauvaise foi en plus !).
    Cette 1ère expérience nous a laissé un goût amer et une facture salée, alors que les retraités ont pu profiter de vacances royales à zéro frais !
    Cette agence et ce mode de garde est une véritable arnaque !

Laissez votre avis