Assurance santé animale : comme réagir au coup de chaleur chez le chien ou le chat

Le coup chaleur concerne aussi bien le chien que le chat. Il peut survenir si l’animal est laissé dans une voiture. Mais aussi à l’extérieur lors de pics de température élevée, comme c’est le cas actuellement en France. Véritable urgence vétérinaire prise en charge par l’assurance santé animale, comment réagir efficacement avant de conduire l’animal en consultation ?

Un chien ou chat victime d’un coup de chaleur exige que son maître, ou l’entourage qui en est témoin, réagisse dans les meilleurs délais. Il s’agit d’une véritable urgence vétérinaire qui peut être très lourde de conséquence et laisser de nombreuses séquelles.

Consulter le vétérinaire dans tous les cas

Dès lors que la température de l’animal est supérieure à 39,5 °, il faut consulter. Cette mesure de précaution demeure de toute façon valable même si l’état du chien ou du chat semble s’améliorer. Car des complications peuvent apparaître-, y compris au cours des jours qui suivent l’accident.

Les premiers symptômes du coup de chaleur chez le chien et le chat ne trompent pas : la fréquence de la respiration augmente et le chien ou chat, langue tirée, halète sans arrêt. Des difficultés respiratoires et un état de détresse peuvent apparaître si l’on ne réagit pas très rapidement. Voire des convulsions avec hypersalivation.

Mouiller progressivement l’animal

Le chien ou le chat sera placé dans un endroit frais puis mouillé progressivement avec de l’eau fraîche (durant une dizaine de minutes) puis plus froide (durant une dizaine de minutes encore). Mais il ne faut pas utiliser d’eau glacée. Dans le meilleur des cas, la température doit baisser et l’état de l’animal sensiblement s’améliorer, le temps de le conduire en urgence chez un vétérinaire.

Pour le conduire, une serviette mouillée pourra être appliqué sur le corps du chien ou chat et le conducteur pensera à mettre la climatisation du véhicule en marche avant d’y charger le « patient ».

Une fois à la clinique, où tous les frais du coup de chaleur sont pris en charge par l’assurance santé animal pour les maîtres ayant souscrit ce type de mutuelle pour leur compagnon, le vétérinaire le placera en soins intensifs.

Que faire si l’on est témoin d’un chien ou chat enfermé dans une voiture ?

A noter enfin que si l’on est témoin d’un chien ou chat enfermé dans un véhicule, il faut appeler les forces de l’ordre. Tout Agent ou Officier de Police Judiciaire, en application de l’article 283-5 I 3° du Code Rural peut « procéder à l’ouverture forcée d’un véhicule stationné en plein soleil lorsque la vie de l’animal qui s’y trouve enfermé est en danger ».

Lorsqu’il n’y a pas d’autre choix, casser soi-même une vitre est possible si l’on en juge l’article 122-7 du code pénal, qui stipule que « N’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s’il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace. »


Laissez votre avis