Assurance santé animale : La feuille de soins est-elle indispensable au remboursement ?

L’assurance santé animale (mutuelle pour chien, chat et NAC) ne dispose pas de système de tiers payant comme pour les hommes. La feuille de soins à remplir par le vétérinaire est donc indispensable pour les maîtres.

Les vétérinaires disposent de logiciels au sein de leurs cliniques et cabinets. Ces logiciels servent au suivi du parcours de soins des animaux qu’ils sont amenés à consulter. Ils permettent l’enregistrement des antécédents médicaux, des traitements, voire à établir les factures et tenir à jour leur propre comptabilité.

Pas de télétransmission

On compte de nombreux logiciels vétérinaires différents. Il n’est donc pas possible pour l’heure de procéder à une homogénéisation qui permettrait un traitement informatique des soins avec un système de télétransmission des factures chez les assureurs proposant une protection santé animale.

Lors d’une consultation, le maître remplit une feuille de soins pour son animal. Il y rappelle notamment ses coordonnées, le nom, de son animal, l’espèce à laquelle il appartient, le numéro de police d’assurance correspondant…

Signaler le recours à un forfait prévention

Si la formule qu’il a choisi comprend un forfait prévention, le maître indique tout simplement s’il souhaite affecter les frais à cette somme qui lui est allouée chaque année. Elle peut servir pour des actes vétérinaires non pris en charge par l’assurance, mais aussi des vaccins, l’achat de produit de soin (vermifuges, antiparasitaires) et d’entretien chez le vétérinaire.

Le vétérinaire remplit pour sa part la partie qui lui incombe, en indiquant principalement les hypothèses de diagnostic et le montant global facturé au maître. La copie de la facture et de l’ordonnance lui évite de devoir détailler les traitements prescrits.

La feuille de soins dûment remplie ainsi que la facture du vétérinaire sont ensuite envoyées à l’assureur. Après vérification par le service dédié, l’assureur procède au remboursement.

Il contrôle le niveau du plafond et si celui-ci n’a pas encore été atteint dans l’année en cours. Attention, certaines compagnies restreignent les plafonds par maladie, ce qui est bien moins avantageux qu’un plafond à l’acte.

Il prend en compte la franchise éventuelle (certaines assurances santé animale ne déduisent une franchise qu’une fois par an et non à chaque acte) et le taux de remboursement correspondant à la formule choisie par le maître. Le taux de prise en charge varie d’une formule à l’autre, de 50 à 100 %.

Des feuilles de soins à télécharger à l’avance

Que ce soit donc chez son vétérinaire habituel ou bien chez tout autre consulté (lors de déplacements par exemple, tant en France qu’à l’étranger puisque l’assurance santé animale offre le libre choix du vétérinaire), le maître doit toujours penser à disposer de feuilles de soins d’avance.

Celles-ci peuvent être obtenues auprès de son assureur ou bien, encore plus facilement, en les téléchargeant directement sur le site de la compagnie en prévoyant plusieurs impressions.


Laissez votre avis