Assurance santé animale : la rééducation fonctionnelle prise en charge

Apparue à la fin des années 1970 aux États-Unis, la rééducation fonctionnelle animale reste encore très peu connue en France. Prise en charge par l’assurance santé animale, ses bienfaits ne sont plus à démontrer. Tant avant qu’à la suite d’une intervention.

Apparue à la fin des années 1970 aux États-Unis, la rééducation fonctionnelle animale reste encore très peu connue en France.

La rééducation représente 5 % des activités vétérinaires en France contre 30 % en Angleterre. Appelée également physiothérapie, elle s’apparente à la kinésithérapie pour les hommes. On retrouve ainsi les techniques utilisées chez les humains telles que les massages ou l’électrothérapie.

Utilisée dans un premier temps sur les chiens de travail : chiens de pompiers, chiens de traîneau, chiens d’aveugles, etc. Elle est aujourd’hui dispensée également pour les animaux de compagnie (chiens, chats et NAC).

Une activité vétérinaire en plein essor

Actuellement en plein essor, cette activité vétérinaire traite principalement les troubles d’origine musculo-squelettiques ou neurologiques.

Elle permet une meilleure récupération des capacités locomotrices. La rééducation peut ainsi être prescrite suite à un accident (fracture, traumatisme, rupture de ligaments, luxation…), une opération ou une maladie (arthrose, dysplasie, hernie discale, accident vasculaire, embolie, paralysie…).

Son but est de minimiser les conséquences de l’accident ou de la maladie et de rétablir les fonctions locomotrices de l’animal.

La rééducation peut également être utilisée en période préopératoire. Dans ce cadre, elle favorise la récupération des fonctions lésées, accélère le processus de cicatrisation et soulage la douleur. Elle a également pour fonction de prévenir de nouvelles affections.

Des ” pratiques” prises en charge par l’assurance

La rééducation fonctionnelle est réalisée sous le contrôle d’un vétérinaire physiothérapeute. Celui-ci effectue une consultation afin d’établir un plan de rééducation personnalisé selon l’état de santé de l’animal.

L’assurance santé animale peut prendre en charge la rééducation fonctionnelle. En fait, toutes médecines dites “douces” ou “manuelles”, à la seule condition que les consultations et les pratiques se fassent chez un vétérinaire.

A noter enfin que la rééducation fonctionnelle a fait son apparition à l’école nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) en 1996. Le centre Alforme, inauguré début février 2013 au sein de l’ENVA est avec ses 200 m2, le centre de rééducation fonctionnelle animale et de remise en forme possédant pour l’heure le plus important plateau technique de France.

 


Laissez votre avis