Assurance santé animale : les « Puppy Class » vétérinaires sensibilisent les maîtres à la prévention

L’assurance santé animale a pour but de rembourser les frais vétérinaires. Ce type de “mutuelle” permet également aux maîtres de chiens et chats de prendre conscience de l’importance de la prévention. Certains vétérinaires organisent donc notamment pour cela des “ateliers “… des Puppy Class à la “française”.

Les maîtres ayant souscrit une assurance santé pour leur chien ou chat hésitent moins à se rendre chez le vétérinaire en cas de doute ou de problème.

Un animal assuré va en moyenne 2,9 fois chez le vétérinaire par an, contre 1,54 fois pour un animal non assuré.

Est-ce à dire que ces maîtres sont également davantage sensibilisés à la prévention ? Ceux disposant en tout cas d’une formule d’assurance santé animale comprenant un forfait prévention, bénéficient d’une somme qui leur est allouée chaque année et dont ils peuvent se servir pour financer des actes et, surtout, l’achat de produits de soins.

C’est le cas des vermifuges ou encore des antiparasitaires, la lutte contre les vers internes et les puces et tiques, entre autres, étant indispensable pour une bonne hygiène et éviter la transmission de maladies dont ces hôtes indésirables peuvent être porteurs.

Lutter contre les idées fausses sur la santé animale

Et en matière de santé animale, les idées fausses ont la vie dure : le chien âgé n’a plus besoin d’être vacciné ; il n’est pas indispensable de vermifuger un chat qui ne sort pas… en étant les meilleurs exemples.

On connaissait déjà le principe des écoles du chiot, qui permettent aux maîtres de parfaire la socialisation de leur animal et d’obtenir les “clés” d’une bonne éducation.
Désormais, les vétérinaires sont de plus en plus nombreux en France à proposer aux maîtres, qu’ils aient ou non souscrit une assurance santé animale, des Puppy Class, un concept assez répandu à l’étranger.

Le principe de ces Puppy Class consiste en l’organisation d’ateliers. Un petit nombre de maîtres sont réunis de manière conviviale et peuvent, lors de cessions de deux heures environs, bénéficier de nombreux conseils.

Au programme, l’importance de la prévention est l’un des thèmes qui peut être abordé, bien entendu, mais aussi éducation, comportement, entretien, alimentation, etc.

Instaurer d’autres formes d’échanges entre maîtres et vétérinaires

Pour le vétérinaire, il s’agit là d’un bon moyen de garder le contact avec sa clientèle. Les maîtres y trouvent aussi leur compte. En fonction du lieu d’acquisition de leur animal, le vétérinaire est l’interlocuteur de choix auprès duquel il est possible d’obtenir des réponses à de nombreuses questions. Et le fait de réunir ensemble de jeunes chiens ne peut qu’être bénéfique à leur socialisation.

Les échanges et le dialogue qui s’instaurent lors de ces Puppy Class, se distinguent des consultations “classiques”. Les maîtres peuvent par ailleurs partager leurs expériences avec d’autres propriétaires d’animaux, une chose généralement appréciée.

Chaque vétérinaire organise ses Puppy Class à sa façon et avec ses moyens. Mais il existe également des programmes que propose l’assurance santé animale aux vétérinaires. Comme celui par exemple baptisé Eveil & Chiots.

Il s’agit en l’occurrence d’un ensemble de supports, présentés sous la forme d’un kit d’organisation, qui va permettre à tout vétérinaire d’informer ses clients de l’existence des ateliers, préparer et animer au mieux les réunions.


Laissez votre avis