Assurance santé animale : orages, feux d’artifice… quelle prise en charge pour les animaux stressés

Le 14 juillet est synonyme bien souvent d’orages et, dans tous les cas, des incontournables feux d’artifice. Des évènements qui peuvent stresser certains chiens et chats et que l’assurance santé animale peut prendre en charge dans certains cas.

En été, les orages, le tonnerre ou encore les feux d’artifice stressent certains chiens et chats : tremblements, salivation, prostration… c’est un calvaire pour eux et pour leurs maîtres.

Ces derniers ont beau tenté de les rassurer, rien n’y fait. Car si l’on peut toujours essayer de détourner l’attention de l’animal en cas de stress, rien ne sert de chercher à le protéger et à le rassurer à tout prix. Cela ne fait bien souvent qu’augmenter sa peur. De plus, en complément du bruit qui l’effraie, le chien ou le chat peut aussi ressentir la “panique” du maître. Ce qui ne fait que rajouter à son malaise !

Le stress source de blessures et de troubles

Le stress peut occasionner des troubles du comportement, eux-mêmes à l’origine de blessures que peut s’infliger l’animal. Suite à des léchages ou mordillements excessifs, par exemple.

Dans ce cas, dès lors qu’il il y a une pathologie probante, l’assurance santé animale prendra en charge les frais vétérinaires. Certaines assurances prennent en compte les troubles du comportement, dès lors qu’il font l’objet d’une consultation auprès d’un vétérinaire. De même, les consultations auprès d’un vétérinaire “spécialisé” en homéopathie, phytothérapie et autres médecines “douces” peuvent donner lieu à remboursement.

Attention toutefois, toutes les compagnies d’assurance santé animale sont loin d’inclure ces prises en charge dans leurs contrats. Cela doit faire partie des questions en vue de souscrire à une couverture santé pour son chien ou chat.

Le calme par les méthodes “douces”

Le forfait prévention peut également être utilisé afin de financer l’achat d’un diffuseur (ou collier) de phéromones naturelles dont le principe est de calmer les animaux anxieux.
De même, il existe dans des boutiques en ligne des manteaux pour chien dont le principe est d’exercer une pression sur le torse de l’animal. Cela dans le but de calmer là aussi son angoisse.

Face à un chien ou chat ayant peur de l’orage, du tonnerre, des éclairs, des pétards et autres feux d’artifices, il est possible de tenter de jouer la diversion en utilisant une friandise, un accessoire, etc.

Mais il n’y a pas finalement de recette miracle. Un apprentissage afin de l’habituer au bruit peut aussi être tenté à partir de CD diffusant le son de diverses ambiances, de manière progressive. Mais la réussite n’est pas assurée à 100 % chez tous les animaux. Quand rien n’y fait, mieux vaux alors fermer fenêtres et rideaux, voire laisser le chien ou le chat se réfugier dans un endroit où il attendra… que l’orage passe.

Chiens et chats : de bons météorologues !

Les animaux sont très sensibles et peuvent percevoir une modification de la météo à l’avance et ressentir les variations et les différences de pression atmosphérique. Cela grâce notamment à leurs vibrisses (moustaches, sourcils).

Ces vibrisses, véritables capteurs sensoriels, vont “capter” les variations de pression déclenchées par les cellules orageuses. Chiens et chats seraient également sensibles à l’émanation d’ozone qui se dégage au moment d’un orage. Enfin, plus encore que les animaux domestiques, ceux sauvages, plus à l’écoute du monde qui les entoure, sont très sensibles à certains signaux.


Laissez votre avis