Assurance santé animale : Prévenir le coup de chaleur

Le coup de chaleur est à redouter. Pris en charge par l’assurance santé animale, cet « accident » peut toutefois être évité en prenant quelques mesures de précautions.

Avec des températures à la hausse, le risque du coup de chaleur chez les animaux domestique réapparaît.

Les chiens et chats à face aplatie (brachycéphales), mais aussi ceux souffrant de problèmes cardiaques notamment sont sensibles à la chaleur. Mais en tout état de cause, tous les animaux (chiens, chats et NAC) peuvent être victimes d’un coup de chaleur.

Consulter le vétérinaire en toute urgence

Véritable urgence vétérinaire prise en charge par l’assurance santé animale, cet accident demande au maître de réagir très rapidement, car il peut être mortel. Et l’on déplore malheureusement chaque année de nombreux accidents qui pourraient être évités. Le coup de chaleur peut nécessiter une mise sous surveillance avec une hospitalisation de l’animal. Des séquelles ne sont pas à exclure.

Le coup de chaleur est un risque élevé chez les animaux, car contrairement à nous, ils transpirent très peu par la peau et par les soles. Les seules glandes sudoripares se trouvent au niveau des coussinets. Dès que la température augmente, ils se mettent à modifier leur manière de respirer. Un rythme plus rapide afin d’amener davantage d’air frais aux poumons.

Mais dès qu’ils sont en détresse, ils se mettent alors à haleter afin de tenter de réguler leur température corporelle. Les animaux, qui ne parviennent pas à faire face, subissent donc le coup de chaleur.

Langue violacée, tremblements, convulsions… autant de signes de l’état de souffrance de l’animal victime d’un coup de chaleur. La première chose à faire est de mouiller l’animal à grande eau et de consulter le vétérinaire (habituel ou en urgence) dans les plus brefs délais. Car cet accident peut être mortel.

Ne jamais laisser un animal dans une voiture

Dès lors, on comprend aisément la consigne souvent répétée de ne jamais laisser un animal dans une voiture, même si celle-ci est stationnée à l’ombre et même si les vitres sont entrouvertes.

Lors d’un déplacement en voiture, il est possible de rouler avec la climatisation si le véhicule en dispose en prenant soin de la mettre en marche avant de faire entrer l’animal. Dans tous les cas, une bonne aération est nécessaire, sans lui laisser toutefois la possibilité de passer la tête par la vitre en roulant.

Brumisateur, serviettes mouillées, poches à glaçons

Il est possible de se munir d’un brumisateur. Une serviette humide peut être posée sur le dos du chien pour lui apporter un peu de fraîcheur.

Il existe des serviettes spécialement conçues que l’on rempli d’eau fraîche sur le même principe que les poches à glaçons ! Ou bien encore de petits ventilateurs spécialement adaptés aux cages de transport des chiens, chats et que l’on peut utiliser aussi pour les rongeurs. Attention, l’apport en air frais reste tout de même limité.

Autre astuce : glisser dans le fond de la panière des “sachets réfrigérés” (les mêmes que ceux qui servent pour nos glacières) en les recouvrant à l’aide de serviettes.


Laissez votre avis