Assurance santé animale : la prise en charge des cas référés par les vétérinaires

Parce qu’un vétérinaire peut avoir besoin de l’avis d’un confrère “spécialiste” ou bien pour effectuer des examens ou traitements particuliers, certains cas peuvent être référés. L’assurance santé animale les prend en charge dans le parcours de soins de l’animal.

Le vétérinaire traitant peut parfois avoir besoin de l’avis d’un confrère afin de préciser ou affiner son diagnostic.

Parfois, il ne dispose pas des outils nécessaires à certains examens, comme l’imagerie. Ou bien il n’est pas équipé pour la mise en place de traitements particuliers (chimiothérapie, certaines interventions chirurgicales…).

Il peut alors tout à fait référer le cas d’un chien ou d’un chat auprès d’une autre structure vétérinaire. Un cas peut aussi être référé lorsqu’il s’agit de traiter une urgence.

Certains vétérinaires sont qualifiés de “spécialistes”. Ils peuvent pour cela avoir choisie une formation complémentaire approfondie dans une discipline. Ils peuvent avoir suivi un cursus spécifique de 4 ans en plus des 6 ans du cursus vétérinaire classique.

Ces vétérinaires spécialistes sont à même de recevoir les cas jugés difficiles, sur la “recommandation” du vétérinaire traitant. Mais ils peuvent également être directement contactés en première intention par les maîtres de chiens et chats.

Dans tous les cas, le spécialiste ne va pas se substituer, si le un cas est référé auprès de lui, au vétérinaire traitant habituel, mais apporter son expertise et en faire bénéficier le chien ou chat malade.

Les deux vétérinaires resteront en contact, et celui qui aura initié la prise de rendez-vous auprès d’un spécialiste sera tenu informé par son confrère.

Assurer les meilleurs soins vétérinaires possibles

Consulter un vétérinaire spécialiste peut entraîner des coûts supplémentaires pour le maître qui souhaite pouvoir offrir à son animal les meilleurs soins possibles.

L’assurance santé animale pour chien et chien prend en charge les frais inhérents aux cas référés.

Comme elle le fait pour les actes effectués par le seul vétérinaire traitant habituel (le libre choix du vétérinaire fait partie des possibilités offertes aux maîtres assurés).

C’est donc tout l’intérêt de la mutuelle pour chien et chat qui permet, à la hauteur de la formule choisie et dans la limite du plafond annuel, au maître de pouvoir faire face financièrement.


Laissez votre avis