Assurance santé animale : Quand consulter le vétérinaire ?

Les maîtres ayant souscrit une assurance santé animale pour leur chien ou leur chat se rendent plus fréquemment chez le vétérinaire grâce à la prise en charge dont ils bénéficient. Sauf accident ou maladie, il est également important de savoir quand consulter le vétérinaire.

En dehors de tout problème (accident ou maladie) la fréquence des visites chez le vétérinaire peut varier selon l’âge du chien ou du chat.

Tout d’abord, juste à l’acquisition de l’animal, il est conseillé de consulter le vétérinaire. Le professionnel de santé procèdera à un examen complet afin de repérer d’éventuels troubles. Certaines maladies font partie des vices rédhibitoires et doivent être non seulement prises en charge rapidement, mais aussi détectées au plus tôt si le maître souhaite engager un recours.

Une fois par an au moins

La première visite chez le vétérinaire permettra également de faire le point sur l’état vaccinal. Le vétérinaire établit un calendrier des rappels à venir. C’est eux qui constituent le motif principal de consultation, une fois par an en moyenne.

Le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé animale (mutuelle pour chien et mutuelle pour chat) permet, grâce à la somme allouée annuellement, de financer la vaccination.

Le forfait prévention peut également être utilisé (uniquement chez le vétérinaire) pour l’achat des antiparasitaires et des vermifuges que le praticien aura recommandé au maître.

Des visites qui augmentent avec l’âge

En vieillissant, le rythme des visites peut augmenter et peuvent au moins être rapprochées. Cela permet de prendre les devants pour faire face aux maux liés au vieillissement, voire dépister un éventuel problème de santé. L’assurance santé animale prend en charge les frais inhérents aux examens (bilan sanguin, radio, etc.).

En dehors du rythme habituel des visites, il faut consulter dès que l’on repère quelque chose d’anormal. Ce peut être dans le comportement général du chien ou du chat (manque d’entrain, baisse d’appétit ou au contraire boulimie…) ou bien si l’on remarque un trouble (diarrhée, constipation, vomissement, toux, difficultés à respirer…).

Les urgences prises en charge

En cas de gravité, si le vétérinaire habituel est absent (jour férié, nuit), il est possible de consulter en urgence (généralement le répondeur du vétérinaire traitant laisse les coordonnées des cliniques de garde) ou, dans certaines villes, de faire appel au service d’un vétérinaire à domicile. Cela fait partie également des situations prises en charge par l’assurance santé animale.


Laissez votre avis