Assurance santé animale : quel anti-puces choisir pour le chiot et le chaton ?

Quel que soit son âge, le chiot ou la chaton doit être traité contre les puces et autres parasites externes. Cependant, n’importe quel traitement ne peut être utilisé. Il est essentiel de demander conseil au vétérinaire.

Les produits pour lutter contre les puces chez le chien et le chat sont efficace et assurent une bonne protection. A condition de les appliquer correctement et régulièrement. Sous réserve également de traiter tous les animaux de la maison et de veiller à une bonne hygiène. Comme celle des lieux de couchage, par exemple.

 Chiot et chaton : des molécules pouvant être dangereuses

Toutefois, tous les produits qui existent sur le marché ne peuvent pas être utilisés n’importe comment et sur tous les animaux.

Ainsi, un anti-puces pour chaton ou un anti-puces pour chiot est fonction du poids, mais aussi de l’âge de l’animal. Un anti-puces utilisé chez un chiot ou un chaton et qui n’est pas adapté à son âge peut être dangereux pour sa santé.

Le vétérinaire connaît les molécules composant les antiparasitaires pour chien et chat. Il saura prescrire celui qui convient au jeune animal tout en donnant les recommandations nécessaires. Mieux vaut donc acheter ce type de retraitement préventif chez le spécialiste de la santé animale.

Eviter les anti-puces en poudre et les colliers

Une fois que le chiot ou que le chaton sera adulte, le choix sera plus vaste. Le maître pourra choisir, toujours en concertation avec le vétérinaire, le produit qui convient le mieux à son animal.

Spray, pipette (spot-on), cachets (chez le chat) sont à préférer aux poudres ou colliers. A cause de risques potentiels chez les jeunes enfants portant souvent les doigts à la bouche, un bon nombre de colliers antiparasitaires ont d’ailleurs été retirés du marché.

Un shampoing anti-puce spour chien ou chat pourra être nécessaire en cas d’infestation, afin de débarrasser l’animal des parasites. Attention là aussi : même à l’âge adulte, certains antiparasitaires pour chien ne doivent pas être utilisé chez le chat.

Acheter l’anti-puces avec le forfait prévention

Les maîtres disposant d’une formule d’assurance santé animale contenant un forfait prévention pourront se servir de ce dernier pour en financer l’achat. Certains antiparasitaires permettent de lutter contre certaines pathologies, comme la gale des oreilles notamment.

Enfin, pour une bonne prévention et une protection la plus complète possible, le traitement anti-puces devra s’accompagner d’un traitement (vermifuge) contre les parasites internes (vers intestinaux).


Laissez votre avis