Assurance santé animale : recrudescence de l’obésité des animaux domestiques

Une étude britannique indique que les chiens et chats souffrant d’obésité sont de plus en plus nombreux. Une augmentation ces 5 dernières années et qui concerne 45% des chiens et 40% des chats. Les rongeurs mais aussi les oiseaux ne sont pas épargnés.

Une étude menée par l’Association des fabricants britanniques de nourriture animalière (PFMA, Pet Food Manufacturers Association) indique que 45% des chiens sont obèses ou en surpoids.

Un taux qui atteint 40% chez les chats et 28% chez les rongeurs, qui ne sont pas épargnés (lapins, cochons d’Inde et hamsters). Tout comme… les oiseaux, avec 15 % !

Cette étude a été menée grâce aux informations recueillies auprès de 1 000 propriétaires d’animaux et 200 vétérinaires.

77% des professionnels de la santé animale estiment que le phénomène s’est aggravé ces cinq dernières années.

Obésité : la faute des maîtres

En cause, les maîtres, en premier lieu. La PFMA explique que 68% d’entre eux ne respectent pas les conseils nutritionnels des professionnels. Un tiers des maîtres distribuent également une alimentation non adapté (comme des restes de tables), voire du chocolat. Alors que le chocolat est toxique.

Pour sensibiliser les maîtres, les auteurs de l’étude rappellent par exemple qu’un biscuit distribué à un chien équivaudrait à en donner deux à un humain ; chez un chat un morceau de fromage pour chat correspondrait à neuf morceaux pour un humain.

La sédentarité, le manque d’exercice peut être à l’origine de l’obésité également. Quelle que soit l’espèce : chien, chat ou rongeur.

Obésité : une cause et/ou une source de nombreux troubles

De même, certaines maladies, prises en charge par l’assurance santé animale, la favorisent également. Par ailleurs, l’obésité ou le surpoids peut avoir des répercussions sur de nombreux organes et fonctions.

Pour sensibiliser les maîtres, la PFMA a lancé sur Twitter (#getpetsfit), ainsi que toute une série d’outils en ligne pour aider les maîtres à déceler l’obésité chez son animal.

L’obésité des animaux de compagnie est un problème qui touche également les animaux domestiques d’autres pays européens, y compris la France. Dans le cadre d’une autre étude menée auprès de 4 300 propriétaires d’animaux par le cabinet YouGov, un quart des propriétaires de chiens et de chats en Europe avait reconnu que leurs animaux étaient trop gros pour leur âge et pour leur race.

Des solutions existent

Le surpoids, de toute évidence, peut significativement réduire l’espérance de vie. Alors que la médecine vétérinaire fait sans cesse des avancées permettant aux animaux de compagnie de vivre de plus en plus vieux.

En cas de doute, il est possible de demander conseil au vétérinaire. Des solutions (changement alimentaire, régime, exercice…) existent et pourront être facilement mises en place.


un commentaire sur “Assurance santé animale : recrudescence de l’obésité des animaux domestiques”

  • […] Une étude britannique indique que les chiens et chats souffrant d’obésité sont de plus en plus nombreux. Une augmentation ces 5 dernières années et qui con. Actualités de News Assurances.  […]

Laissez votre avis