Bien-être animal : quelles précautions prendre pour se baigner avec son chien

Tous les chiens savent nager… ou presque ! Mais tous les chiens n’aiment pas systématiquement l’eau. Profiter des joies de la baignade avec son compagnon impose de prendre quelques précautions. Avant, pendant et après le bain.

Le chien a une appréhension : ne pas le forcer

Tous les chiens savent nager ! C’est une idée reçue. Car certaines races sont moins aptes à nager que d’autres. Tout est affaire de cas particulier. Si le chien montre une appréhension à se baigner, il ne faut pas en aucun cas le forcer.

On peut commencer à jouer avec lui au bord de l’eau. Comme par exemple l’attirer avec un jouet. Mais jamais ne le plonger là où il n’a pas pieds (pattes !) pour le forcer à nager. Certaines races de chiens réputées pour être de bons « nageurs » peuvent tout à fait ne pas être attirées par l’eau au premier contact !

Mon chien risque-t-il une l’hydrocution

Le chien serait moins sensible que l’homme au risque d’hydrocution. Mais comme toujours, c’est le principe de précaution qu’il vaut mieux appliquer. Notamment lorsqu’il fait très chaud. Donc on peut mouiller le chien avant qu’il n’aille se baigner même si cela ne s’avère pas être une nécessité absolue.

Si le chien prend plaisir à se baigner, la chose à faire ensuite est de le surveiller. Rester à ses côtés et ne pas surestimer de ses forces et capacités.

Ne pas surestimer les forces du chien

Nombreux sont les chiens qui prennent plaisir aux joies de la baignade. Mais il ne faut pas surestimer de leurs forces. Les faire nager trop loin peut être dangereux. Notamment s’ils doivent, à la mer, affronter les courants pour revenir sur la berge. Eux aussi fatiguent et peuvent se noyer. Ce type d’accident n’est malheureusement pas rare.

Prendre garde aux piscines

Faire profiter son chien de la piscine ? Ce n’est pas très hygiénique ! Mais le risque est aussi que, si l’animal y va de lui-même, il ne puisse pas remonter et s’en extirper. Bien souvent, les cas de noyade de chien dans les piscines surviennent parce que l’animal n’arrive pas à en sortir et donc s’épuise. Il existe pour cela (comme pour les baignades en mer) des gilets de sauvetage pour chien. Ou, dans le cas des piscines, des systèmes de marches permettant au chien de ressortir facilement du bassin. Voire des alarmes ou protection. Les mêmes que pour les enfants et les adultes en fait !

Ne pas le laisser le chien boire de l’eau de mer !

A la plage, les chiens sont parfois également tentés d’avaler de l’eau de mer. Ce qui peut provoquer vomissements, voire diarrhées. Il n’est pas toujours facile de les en empêcher. La surveillance ‘’rapprochée’’ est de mise. De même, les piqûres de méduses sont à redouter.

Après la baignade, un bon rinçage est nécessaire

L’eau de mer, salée, ainsi que le sable, sont irritants. A retour de la plage, le chien qui fréquente la plage pourra être rincé au jet.

Il existe également des écrans solaires spécialement élaborés pour les chiens. Leur achat peut être fiancé par le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé animale. Il sera appliqué sur les truffes dépigmentées et là où la peau est la plus fine. Dans tous les cas, à la plage avec son chien, lui permettre de se mettre à l’ombre (à l’ombre s’il fait très chaud) et disposer d’eau fraîche est indispensable.

Enfin, en dehors de la mer, mieux vaut éviter aux chiens de se baigner (ou encore de boire) dans les eaux stagnantes (lacs, rivières, etc.).


Laissez votre avis