Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

situs idn poker terbesar di Indonesia.

List website idn poker terbaik.

Situs agen slot terpercaya dan resmi

slot hoki terpercaya



Chiens et chats : soigner soi-même les petites blessures

Rien ne remplace une consultation vétérinaire en cas d’accident voire en cas de doute. D’autant plus pour les maîtres disposant d’une assurance santé animale. Toutefois, certaines petites blessures peuvent être soignées soi-même.

Un animal assuré va en moyenne 2,9 fois chez le vétérinaire, contre 1,54 fois pour un animal pour lequel le maître n’a pas souscrit de contrat d’assurance santé animale.

La couverture santé pour les animaux n’est toutefois pas un produit à vouloir chercher à rentabiliser à tout prix. Certaines petites blessures de la vie courante peuvent être soignées directement par le maître, sans par contre avoir recours à quelconque automédication en cas de doute.

Déterminer l’étendue de la blessure

Toute blessure demande dans un premier temps d’en déterminer l’étendue. Une plaie ou coupure peu importante devra être tout d’abord nettoyée. Pour cela, on peut utiliser de l’eau et du savon ou encore un produit de type Bétadine (le mercurochrome est à éviter).

L’idéal est de couper les poils situés tout autour de la plaie. Une lotion (pommade ou spray antiseptique) sera ensuite appliquée.

Il faudra enfin bander la plaie, sans trop serrer et faire en sorte que l’animal ne cherche pas à se débarrasser du pansement. Il existe chez certains vétérinaires des sortes de « manchons » qui protègent ce genre d’endroits sensibles. Et qui sont bien mieux tolérés qu’une collerette (carcan).

La plaie sera nettoyée régulièrement et le pansement refait (deux fois par jour en moyenne) jusqu’à la guérison.

Une surveillance est tout de même toujours de mise afin de s’assurer qu’aucune complication ne survient. Ce qui imposera alors une consultation vétérinaire. L’assurance santé animale prenant en charge les accidents et/ou les maladies permettra le remboursement des frais engagés à hauteur de la formule choisie par le maître.

Une plaie plus profonde, même sans saignement, requiert quant à elle l’avis du vétérinaire et une visite dans les meilleurs délais. Une compresse, sans faire de garrot afin d’éviter une nécrose, sera appliquée le temps de conduire l’animal en consultation.

Coupe des griffes : une question de taille

Chez certains chiens et chats, disposant de griffes noires, il n’est pas facile de voir la pulpe au travers. Une coupe trop longue peut donc l’atteindre, ce qui occasionne une douleur, mais aussi généralement un saignement assez abondant.

Une compresse imprégnée d’un antiseptique local, voire une poudre spécialement élaborée pour stopper le saignement et aider la coagulation, pourra être utilisée.

Brûlure : comment réagir ?

Feu, eau ou huile bouillante, plaques de cuisson… au rang des accidents domestiques, les risques de brûlures ne sont pas à sous-estimer. On les classe en trois catégories, du 1er au 3e degré, en fonction de leur gravité.

Une petite brûlure se présente sous la forme d’une rougeur à la surface de la peau. Après avoir passé la partie atteinte à l’eau froide, on peut alors appliquer une lotion (acide borique, pommade antibiotique…) et placer un pansement ; la compresse devra être changée chaque jour.

Si la brûlure, même petite, concerne un endroit fragile (yeux, bouche, articulations…), il faudra consulter, tout comme s’il s’agit d’une brûlure du 2e degré (boursouflure remplie d’eau) ou du 3e (derme, épiderme et couches inférieures de la peau atteintes). Aucun corps gras ne doit être appliqué sur une brûlure.

Dans tous les cas, quoi qu’il arrive, il faut se méfier des réactions possibles de l’animal. Car une douleur ou même le stress peut l’inciter à devenir « agressif ». Même s’il est par ailleurs très docile en temps normal.

Cela est le cas en cas d’entorse ou de fracture. Il faudra limiter au maximum les manipulations, transporter avec prudence le chien ou le chat chez le vétérinaire ou bien avoir recours à une consultation à domicile.


un commentaire sur “Chiens et chats : soigner soi-même les petites blessures”

  • […] News AssurancesChiens et chats : soigner soi-même les petites blessuresNews AssurancesRien ne remplace une consultation vétérinaire en cas d'accident voire en cas de doute. D'autant plus pour les maîtres disposant d'une assurance santé animale.  […]

Laissez votre avis

judi togel