Comment gérer l’alimentation du chien et du chat durant les vacances ?

Durant les vacances, les maîtres ont tendance à changer leur mode d’alimentation. Celui des chiens et chats ne doit pas varier sous peine de causer des troubles digestifs, pris en charge par la mutuelle pour animaux.

Chiens et chats n’ont pas besoin de varier leur menu. Dès lors que les maîtres ont trouvé l’aliment qui leur convient, les animaux pourront s’en satisfaire une très grande partie de leur vie, voire de leur vie entière.

Bien entendu, des changements ou des ajustements peuvent être nécessaires. En cas de pathologies spécifiques, le vétérinaire peut être amené à conseiller un type d’alimentation particulier. Certaines formules d’assurance santé animale (mutuelle pour chien et mutuelle pour chat) remboursent d’ailleurs chaque année une somme forfaitaire liée à l’achat chez le vétérinaire d’aliments dits thérapeutiques.

Un changement peut aussi s’imposer si l’animal souffre d’obésité, avec la mise en place d’un régime. Dans tous les cas, une modification s’opére toujours de manière progressive, an ajoutant petit à petit le nouvel aliment à l’ancien, en inversant proportionnellement les doses.

Vomissements, diarrhée, constipation : mieux vaut consulter

Lors des déplacements avec son compagnon, il est vivement conseillé de ne pas bouleverser ses habitudes alimentaires. Le même mode d’alimentation que celui habituel doit être préservé.

Tout changement peut en effet être à l’origine de troubles digestifs. De même, l’animal ne doit pas à avoir droit à certains restes de table, même sous le prétexte que ce sont les vacances, moment de détente pour tous.

Face à des vomissements, diarrhée, constipation, le plus prudent est de consulter. Les maîtres de chiens et chats disposant d’une couverture santé animale (mutuelle pour animaux) ont le libre choix de leur vétérinaire. Toute consultation en dehors de leur lieu de résidence habituelle est donc prise en charge et remboursée par l’assurance santé animale en cas de problème.

Attention à l’eau de mer !

Les chiens accompagnant leurs maîtres à la plage peuvent être tentés, souvent par jeux, d’avaler de l’eau de mer.

Il faut faire en sorte de les en empêcher. Son ingestion peut elle aussi occasionner des troubles digestifs. Une surveillance doit aussi s’opérer afin que le chien ne touche pas aux méduses. Aussi bien celles dans l’eau que celles échouées et mortes en bord de plage. Il y a là risque d’envenimation nécessitant une consultation vétérinaire (elle aussi prise en charge par l’assurance santé animale).

De même, il ne faut pas ne laisser pas le chien (ou chat) boire de l’eau stagnante.


Laissez votre avis