Leishmaniose chez le chien : un dépistage gratuit dans les zones en alerte maximale

Dans le cadre de la première campagne méditerranéenne de lutte contre la leishmaniose canine, du 1er au 31 mars 2014, les vétérinaires du sud de la France participant à l’opération peuvent procéder à un dépistage gratuit de cette grave maladie lors des consultations.

 Les phlébotomes sont très souvent considérés à tort comme étant des moustiques. Ce sont en fait des insectes de taille minuscule (à peine 3 mm) dont les piqûres peuvent transmettre au chien la leishmaniose.

Cet insecte est à redouter dès les beaux jours, de mars à octobre, période où l’activité de ces dangereux insectes est la plus élevée. Et tout particulièrement dans le pourtour méditerranéen où 14 départements sont placés en alerte maximale.

Toutefois, à la faveur du réchauffement climatique, ces insectes gagnent du terrain en France, remontant vers le Nord, zone autrefois épargnée. La leishmaniose canine est de plus en expansion en Europe.

La leishmaniose canine est une maladie parasitaire grave et mortelle. Plus d’un million de chiens sont menacés chaque été. Et quelque 40 000 chiens en sont victimes tous les ans.

40 000 chiens victimes chaque année

Le chien peut porter en lui les parasites durant plusieurs mois, voire plusieurs années, sans pour autant tomber malade. Mais lorsque la maladie se déclenche, le pronostic est très sombre. L’évolution est fatale, après des mois de souffrances et une lente dégradation de l’état général du chien. Non traité, l’espérance de vie d’un chien atteint est de moins d’un an.

La maladie peut faire l’objet d’un traitement, mais celui-ci est difficile et couteux (plusieurs centaines d’euros par an). Il devra par ailleurs être suivi à vie pour permettre une rémission, mais sans guérison totale possible.

Dans les zones à risque, un chien en promenade peut être piqué plusieurs dizaines de fois.

Multiplier les moyens de prévention

Les recommandations sont d’éviter les sorties à la tombée du jour et d’utiliser un antiparasitaire spécifique prescrit par le vétérinaire et dont l‘achat peut être financé par le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé pour chien.

Un vaccin existe désormais qui représente une arme de choix supplémentaire pour lutter contre cette grave maladie. Celui-ci aussi peut être financé par le forfait prévention de l’assurance santé animale.

Afin de sensibiliser les maîtres résidant dans les zones à risque (mais aussi ceux s’y rendant en compagnie de leur chien), la profession vétérinaire du sud de la France se mobilise dans le cadre de la première campagne méditerranéenne de lutte contre la leishmaniose, du 1er au 31 mars 2014, à l’initiative du laboratoire Virbac.

Un dépistage pour traiter précocement les chiens positifs

Cette campagne concerne directement les 14 départements du pourtour méditerranéen, dans une zone allant de perpignan à Menton.

Dans cette zone, tout propriétaire de chien se rendant pour une consultation chez un vétérinaire de son choix participant à cette opération pourra se voir proposer un dépistage sanguin gratuit de son chien. Si le chien est négatif, le maître pourra obtenir des conseils personnalisés sur les moyens de prévention (vaccination, lutte antiparasitaire…).

Pour les chiens détectés positifs, cela pourra permettre une prise en charge médicale précoce afin de retarder l’évolution de la maladie.


Laissez votre avis