Plafond, une question de franchise

Plusieurs paramètres sont à prendre en considération avant de souscrire une assurance santé animale pour son chien, chat ou NAC. Le plafond en fait partie.

En vue de souscrire une assurance santé animale pour couvrir les frais vétérinaires de son chien, chat ou NAC en cas d’accident ou de maladie, il est important de prendre le temps de décrypter les conditions générales du contrat.

Délai de carence, franchise, augmentation éventuelle des primes liées à l’âge, autant de paramètres à connaitre, tout comme le plafond.

Plafond par maladie ou par acte

Le plafond, dans le domaine des remboursements de frais de santé animale, est un point important. En effet, suivant qu’il s’applique par acte ou par pathologie, il n’ouvrira pas droit aux mêmes montant de remboursements.

Ainsi, dans le cas d’une maladie chronique ou demandant des frais sur le long terme (plusieurs mois, voire plusieurs années), un plafond basé par pathologie excluera tout renouvellement supplémentaire possible. Une fois le montant dépensé, pour cette même pathologie, la suite des soins ne sera donc plus prise en charge. Seuls les problèmes relevant d’un trouble aux origines différentes seront remboursés.

A l’inverse, le plafond par acte sera régulièrement renouvelé, chaque année par exemple. Il pourra donc rembourser les frais au fur et à mesure, jusqu’au maximum autorisé par la formule choisie, même si ceux-ci concernent une même maladie.

Calcul gagnant ou perdant !

Le plafond par acte est de loin le plus intéressant, car lui seul garantit une bonne prise en charge et un remboursement comme l’entendent les maîtres souhaitant pouvoir offrir à leurs animaux de compagnie les meilleurs soins possibles, quelle qu’en soit la durée.

Si l’explication du fonctionnement du plafond n’est pas toujours détaillée de manière explicite, il est possible de s’assurer de la manière dont il est appliqué en prenant au préalable contact avec un conseiller de la compagnie d’assurance proposant une mutuelle santé pour animaux.


Laissez votre avis