Santé animale : accidents et maladies, la meilleure des couvertures de soins

Assurer son animal, chien, chat ou NAC, contre les accidents uniquement ou contre la maladie seule n’est pas le plus intéressant pour les maîtres souhaitant offrir les meilleurs soins possibles à leurs compagnons. Il existe des formules couvrant à la fois les maladies et les accidents.

Si les accidents ne sont pas négligeables dans la vie d’un chien, d’un chat ou d’un NAC, ce ne sont pas les seuls risques qui peuvent porter atteinte à leur santé.

Les accidents représentent en moyenne 20% des motifs de consultations vétérinaires. Mais une maladie est tout aussi imprévisible et peut frapper un chien, chat ou NAC quelque que soit son âge.

Pour une protection la plus étendue possible, le mieux est donc de choisir parmi les formules qui prennent en charge à la fois les accidents ET la maladie.

Un taux de remboursement identique quelle que soit la cause

Quel que soit le taux de remboursement choisi, la prise en charge sera la même : de la consultation aux examens complémentaires et aux traitements prescrits par le vétérinaire, en passant le cas échéant par la chirurgie et l’hospitalisation, le maître pourra faire soigner son animal quel qu’en soit la cause (en dehors des exclusions).

Ces dernières peuvent toutefois être financées à l’aide du forfait prévention contenu dans certaines formules.

 Assurer son animal dès son plus jeune âge

Plus tôt le chiot ou le chaton est assuré, plus tôt tout problème éventuel (accident ou maladie) sera pris en charge par la mutuelle pour chien, mutuelle pour chat ou mutuelle pour NAC.

La mutuelle pour chien et chat les accepte dès leurs 2 mois (3 mois pour le chinchilla, cobaye, lapin ou furet, en moyenne).

Car il faut, dans tous les cas attendre que les délais de carence aient expiré pour que les droits à remboursement soient effectifs.

Le délai est en règle général plus court pour les accidents que pour la maladie et les interventions chirurgicales


Laissez votre avis